Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel LeDiablo

 

Attaque brutale des fascistes de l'Aube dorée

 contre des militants communistes

la réponse massive du KKE

grèce-kkekne-jcgrecel

Ce jeudi soir, l'attaque criminielle et meurtrière des fascistes de l'Aube dorée contre les communistes s'est vue opposée une réaction résolue des habitants de Perama (un quartier ouvrier du Pirée), avec une manifestation massive.



Comme l'a dénoncé le KKE, l'attaque sournoise et meurtrière de membres de l'Aube dorée s'est produite dans la nuit du 12 septembre à Perama contre des militants et cadres du KKE et de la KNE qui collaient des affiches pour le 39 ème festival de la KNE-Odigitis. Neuf personnes ont été blessées par cette attaque brutale et transportées à l'hôpital, parmi eux le président du Syndicat des métallurgistes du Pirée, Sotiris Poulikogiannis, et plusieurs autres membres du Bureau du syndicat.



La façon dont l'attaque a été menée et les outils qui ont été utilisées – ils sont sortis des rues environnantes en voiture et en motos, ont attaqué les membres du KKE et de la KBE de façon sournoise avec des barres de fer et des clubs auxquels ils avaient attaché des objets tranchants – prouvent la nature sauvage de l'attaque. A la tête des membres de l'Aube dorée – certains agissant à visage couvert, d'autres avec des casques ou des tee-shirts de l'Aube dorée – se trouvent des fascistes et des voyous bien connus à Perama.



L'attaque brutale qui s'est produite jeudi prouve la nature nazie de l'Aube dorée qui s'en prend constamment au KKE pour la raison qu'il lutte pour le renversement d'un système capitaliste pourri qui nourrit le fascisme et le nazisme.



L'attaque contre les membres du KKE – parmi eux des cadres du Syndicat des métallurgistes du Pirée et des syndicats de la zone de réparation navale dont l'activité est une épine dans le pied du patronat – révèle bien leur rôle de larbins du système.



Les travailleurs, les chômeurs, les couches populaires pauvres doivent dénoncer de façon ferme et isoler les fascistes de l'Aube dorée, et leurs agissements brutaux, et ils doivent lutter avec le KKE pour le renforcement de l'Alliance populaire sur les lieux de travail et dans les quartiers.



Condamnation de cette attaque brutale



Des dizaines de syndicats, d'organisations de masse et de partis politiques de toute la Grèce ont condamné, par le biais de communiqués, l'attaque meurtrière contre les membres de l'Aube dorée. Ce vendredi 13 septembre, un grand nombre de travailleurs, de chômeurs, de jeunes, de gens des couches populaires ont rejoint le KKE et la KNE dans une des plus importantes manifestations qui aient été organisées dans ce quartier ouvrier ces dernières années.

 

Traduction JC

 

  Source: Solidarité Internationale PCF

 

http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Voir ici la vidéo de la manifestation

 

Commenter cet article

Serge des bois 18/09/2013 10:14


Qui attaque qui ?  


"l'attaque meurtrière contre les membres de l'Aube dorée"


Dommage, on aurait préféré ....


Amitiés Michel