Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel LeDiablo

grece-carte

Les enseignants et fonctionnaires des caisses de retraites étaient en grève reconductible lundi contre les mesures de licenciements décidées dans le cadre des plans de la troïka (UE, FMI,BCE), à l’appel du syndicat Olme.

 

 

A Athènes la manifestation a rassemblé 7000 personnes, à Thessalonique 10000, selon la police. Le taux de gréviste est très élevé, notamment de 90% dans le secondaire. La banderole de tête de la manifestation d’Athènes proclamait : « Non à la politique gouvernementale, de l’UE et du FMI », « Ecole publique gratuite. Aucun enseignant, aucun élève n’est en trop ».

 

 

Le plan prévoit que 12500 fonctionnaires avant la fin du mois et 25000 avant la fin de l’année seront mis en disponibilité avec 75% de leur salaire, ensuite mutés ou licenciés en mars 2014. Une enseignante quinquagénaire mise en disponibilité avec 1000 euros par mois, déclarait : « le gouvernement se moque des fonctionnaires et ne va rien faire pour les muter dans d’autres postes , s’il n’y a pas de poste annoncé d’ici mars 2014, on sera licencié sans indemnité ». Or tous les services publics réduisent leurs effectifs et le chômage atteint des records dans tous les secteurs d’activité.

 

 

La centrale du secteur public Adely appelle à 48 heures de grève mercredi avant l’arrivée des inspecteurs de la troïka qui vont à nouveau presser le gouvernement d’accélérer le plan de licenciement dans la fonction publique.

 

 

Pour Stella Traga, institutrice, « Tous les biens publics sont en danger : éducation, santé, énergie, eau. Il faut renverser ces politiques et le gouvernement qui les met en place ».

 

Source: POI

Commenter cet article