Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

grece-carte

Communiqué du Parti communiste grec (KKE)

grèce-kke

Traduction JC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/





Les élections pour les comités des syndicats étudiants se tenaient le 7 mai 2014 , 11 jours avant les élections locales et 18 jours avant les élections européennes. Les listes du « Panspoudastiki KS », soutenues par la Jeunesse communiste de Grèce » (KNE), ont pu compter sur un soutien massif dans les urnes.



« Panspoudastiki KS » a amélioré ses résultats dans les Instituts techniques, récoltant 22,4 % (+ 3,9 points) et a pu bénéficié d'une croissance analogue dans les universités, avec 19,2 % (+ 2,8 points).



Même si cette année le taux de participation a été plus faible que l'an passé, « Panspoudastiki KS » a été la seule force à progresser tant en chiffres absolus que relatifs, elle émerge comme la seconde force dans les Instituts techniques comme dans les Universités.



Les forces gouvernementales ont subi des reculs en pourcentages comme en nombre de voix (les conservateurs de la ND et les sociaux-démocrates du PASOK), tandis que l'ultra-gauche et les forces de SYRIZA restent dans les mêmes eaux en pourcentage tout en subissant une légère inflexion en nombre de voix par rapport à l'an dernier.



Il est symptomatique que le rassemblement soutenu par SYRIZA stagne à 6 % dans les universités et à 2 % dans les Instituts techniques, au même niveau que l'an passé, contrairement aux listes appuyées par les jeunes communistes.



Les listes du « Panspoudastiki KS » étaient présentes dans la majorité des facultés.



Un « Panspoudastiki KS » fort le lendemain des élections renfoncera la lutte convergente des étudiants, du Front de lutte des étudiants (MAS), qui mène la lutte aux côtés des travailleurs, du PAME pour leurs droits.



Dans le même temps, les jeunes communistes cherchent à renforcer leurs efforts pour animer des syndicats étudiants combatifs, afin de renforcer la lutte pour obtenir des moyens pour nos établissements, le respect des droits des étudiants dans leurs études, ce qui comprend la gratuité de la restauration, tout comme des transports, des livres, du matériel d'étude, et pour une éducation scientifique de qualité, avec les diplômes comme seule condition préalable à l'embauche.



Dans son communiqué, le secrétaire de la KNE (JC grecque) Thodoris Chionis, a caractérisé le résultat de positif et de « message de lutte et d'optimisme » et il a déclaré :



« Nous devons envoyer un message encore plus résolu, nos rêves et nos besoins n'ont rien à avoir avec le maelstrom de l'UE et du système. Nous appelons les étudiants dans leur ensemble à choisir la voie de la transformation révolutionnaire du système et du retrait de l'UE. Il faut qu'il donne plus de poids à la force qui lutte sans répit pour nos droits et pour la seule solution dans les intérêts du peuple. Nous devons renforcer le KKE dans les échéances électorales que nous allons affronter ».

kne-jcgrecel

Commenter cet article