Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

Athenes-foot-salut.jpgCommunistes grecs et supporters anti-fascistes condamnent un joueur de football de l'AEK Athènes fêtant son but avec un salut nazi

La crise du système capitaliste et de l'Union européenne conduit à une radicalisation aiguë en Grèce, organisée par les communistes du KKE au sein de la classe ouvrière, mais aussi dévoyée par l'extrême-droite dont les idées sont de plus en plus ostensiblement exprimées.

 

On connaissait les stratégies – communes au reste de l'Europe – d'infiltration des néo-nazis de l'Aube dorée dans les groupes de supporteurs « ultra », ils ont aussi visiblement une influence, directe ou indirecte, sur les joueurs grecs.

 

Giorgios Katidis, espoir de l'AEK Athènes, un des trois principaux clubs du pays, n'a rien trouvé de mieux que de fêter le but de la victoire de son équipe à Veria qu'en levant ostensiblement le bras droit, imitant clairement le salut nazi.

 

Le pays a été pris d'une vague d'indignation, le joueur radié à vie de la sélection nationale a même exprimé ses excuses, prétextant qu'il ne savait pas le sens politique de ce geste.


Tous les partis ont condamné le geste, sauf le parti néo-nazi « Aube dorée » qui l'a salué.


Le Bureau de presse du Comité central du KKE a rendu le communiqué suivant :

« Le comportement du joueur de l'AEK et son salut nazi sont une provocation pour tous les fans et tous les Grecs. C'est une insulte à la mémoire de millions de victimes du nazisme, aux athlètes qui ont combattu le nazisme dans notre pays, certains finissant même au peloton d'exécution.


Il est important que cet acte soit dénoncé par les joueurs de l'équipe, par ses collègues issus de tout le spectre du monde du sport et surtout par les fans de l'AEK et les supporteurs des autres équipes.

 

Les amis de l'AEK, avec leur mémoire historique de réfugiés, chassés de leur terre, ainsi que tous les supporteurs, doivent isoler et chasser les parasites fascistes, qui agissent et utilisent toute la pourriture du sport moderne et les équipes contrôlés par les grands patrons, afin de répandre leur poison nazi ».

 

Un geste condamné par les supporteurs anti-fascistes de l'AEK

 

Les supporteurs de l'AEK n'ont pas tardé à condamner le geste de leur jeune espoir. L'AEK est historiquement non seulement le club des réfugiés d'Asie mineure mais aussi le club populaire d'Athènes, opposé aux clubs plus bourgeois du Panatinaikos et de l'Olympiakos.

 

Leurs « ultras » du club sont réputés pour leurs positions plutôt de gauche, anti-fascistes, en particulier le groupe « Original 21 » connus pour ses liens avec divers groupes « ultras » plutôt catalogués à gauche en Europe, notamment ceux de Livourne et de Marseille.

 

Le groupe Original 21 de supporteurs de l'AEK a rendu un communiqué cinglant :

 

« Faire ce salut fasciste... On ne peut pas le pardonner, jamais !


Nos ancêtres, avec notre histoire de réfugiés et de valeurs anti-facistes, doivent se retourner dans leurs tombes !

 

Tu n'es pas plus un joueur que tu n'es une personne digne en fin de compte.

 

Tu es désormais persona non gratachez nous

 

Tes larmes ne nous convainquent pas, pas plus que tes excuses !

 

Ceux qui ont collaboré avec les nazis, les traîtres et les renégats, autrement dit tous ceux qui ont fait ce salut avant vous, ont fait les mêmes excuses. L'histoire ne les oublie pas !

 

Nous, la grande famille de l'AEK, des réfugiés portant de ces fortes valeurs humaines, n'oublierons jamais ! »

Article AC

Source : Solidarité Internationale PCF


 

Commenter cet article