Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

train.jpg

cgt-cheminots-logoTEL QUEL: le préavis de grève

déposé par la  Fédération CGT

des Cheminots pour le 14 Novembre 2012

 

Monsieur le Directeur,

 

En Europe, les différents gouvernements des pays de la zone euro prennent des mesures d’austérité qui plongent l’économie dans la stagnation, voire la récession.

Les traitements de choc infligés aux travailleurs dans certains pays ne font qu’aggraver les déséquilibres et les injustices, mettant à mal le modèle social européen avec la concurrence et le dumping sur le coût du travail et les conditions sociales. Ces politiques conduisent à la destruction des droits sociaux et à la réduction des dépenses publiques au détriment des services publics.

En France, la situation économique et sociale s’inscrit dans la même logique libérale qui met sous tutelle européenne les dépenses publiques et toute décision de progrès social avec des mécanismes punitifs contenus dans le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance.

Les cheminots et les usagers SNCF seront directement concernés avec des conséquences sur le financement du système ferroviaire et son désendettement. Cette politique impacte le service public SNCF, le régime particulier de retraite et de prévoyance, leurs conditions de vie et de travail.

En ce sens, les dernières annonces du gouvernement au nom du développement industriel et de l’emploi se traduisent par de nouveaux allègements financiers pour le patronat, une baisse du pouvoir d’achat avec un transfert sur les salariés par la hausse de la TVA et de la fiscalité écologique, et une réduction des dépenses publiques.

Au regard de ce contexte la fédération CGT des cheminots s’inscrit dans la journée d’actions et de manifestations du 14 novembre 2012 avec l’ensemble des salariés et des cheminots en Europe pour s’opposer aux mesures d’austérité et pour revendiquer une politique de croissance basée sur l’emploi, les salaires, et le développement des services publics.

Les revendications des cheminots qui ont motivé l’action nationale de grève unitaire le 25 octobre 2012 sont toujours sans réponse de la part de la direction SNCF.

Lors de la réunion du 2 novembre dernier, faisant suite à la Demande de Concertation Immédiate en date du 30 octobre 2012 déposée par la Fédération CGT, la Direction de la SNCF n’a amené aucun élément de réponse aux attentes exprimées par les cheminots.

Conformément à l’article L2512-2 du code du travail, la Fédération CGT des Cheminots vous dépose un préavis de grève couvrant la période de MERCERDI 14 NOVEMBRE à 0h00 au JEUDI 15 NOVEMBRE 2012 à 8h.

 

La Fédération CGT des Cheminots revendique :

- La poursuite des négociations salariales avec un salaire d’embauche à 1700 euros bruts, et 6% d’augmentation générale des salaires comme première étape du rattrapage du contentieux salarial,

- Une révision budgétaire pour le recrutement de 1600 cheminots supplémentaires à statut, au  minimum  pour stabiliser les effectifs en 2012, comme s’y est engagé la direction SNCF.

- La requalification des CDD et CDI au cadre permanent et l’arrêt du recours massif à l’intérim pour palier au déficit d’emplois

- L’arrêt des restructurations qui désorganisent la production et la mise en œuvre d’une politique de développement du Fret SNCF

- Un système ferroviaire réunifié, désendetté, s’appuyant sur une entreprise publique SNCF intégrée améliorant sa production en décloisonnant les activités.

- La prise en compte des propositions de la CGT sur la DCF, l’axe Palito, Aspartam et le Foyer de Montparnasse.

- Des moyens matériels et humains pour combattre les disfonctionnements générés par le changement de service 2013.

- Le maintien des prestations familiales à la SNCF et le respect des dispositions concernant les déplacements.

 

Ce préavis couvre l’ensemble du personnel de la SNCF.

La Fédération CGT des Cheminots est disponible pour engager des négociations sérieuses sur les revendications exprimées dans ce préavis.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

Laurent RUSSEIL,

Secrétaire Général adjoint de la Fédération CGT des Cheminots

 

 

 

Commenter cet article