Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

 tv-greve-grece-copie-2.jpg

La population grecque a massivement protesté hier [13 juin 2013] contre l’arrêt brutal mardi soir du service public de radiotélévision ERT et le licenciement des 2 700 salariés de l’entreprise. Les deux syndicats, Adedy de la  fonction publique et GSEE du privé avaient appelé à la grève générale.

 

En début d’après-midi, les manifestations regroupaient plus de 20 000 personnes, en particulier à Athènes devant le siège national de l’ERT, rejoignant des manifestants présents depuis trois jours. Ils ont dénoncé la politique d’austérité du gouvernement et de la  troïka (Fonds Monétaire International, Union Européenne, Banque Centrale Européenne) qui s’en prend au service public et ont exigé la réouverture de l’ERT.

 

Les autobus et les métros n’ont pas circulé. Les  salariés des administrations ont été  nombreux dans la grève, ainsi que les marins et les contrôleurs aériens. Le principal parti d’opposition de gauche, Syriza, dénonce « un coup d’État ».

 

Dans toute l’Europe, les soutiens se sont exprimés et condamné la décision du gouvernement de coalition de M. Samaras.

 

La mesure a été prise par un décret « à contenu législatif » permis par la Constitution en cas de situation exceptionnelle. Seuls les ministres de droite de « Nouvelle Démocratie » ont voté la décision du Premier ministre. Les autres, socialistes du Pasok ou gauche modérée de Dimar s’y sont opposés, en appelant cependant à la restructuration de l’ERT.

 

Le gouvernement grec s’est engagé auprès de ses créanciers, actuellement présents à Athènes, à licencier  2 000 fonctionnaires au début de l’été 2013.

 

Source POI

 

Commenter cet article