Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

cuba-haiti01.jpgLe tremblement de terre qui a touché Haïti le 12 janvier a secoué le monde. 80% des bâtiments sont détruits, plus de 150.000 personnes ont perdu la vie. Des centaines de milliers de personnes ont tout perdu et s'en sortent bien souvent avec un lourd handicap. Dans les semaines qui suivent la catastrophe, le manque total de conditions d'hygiène va sans doute encore faire plusieurs milliers de victimes à cause de la diarrhée et des bronchites, maladies typiques de la pauvreté. La pauvreté structurelle et l’exploitation que subissent depuis des siècles les Haïtiens font que cette catastrophe prend des proportions inhumaines.

Heureusement, l’aide médicale internationale a vite démarré. Fait moins connu: Cuba est présent en Haïti depuis 1998 via un plan de santé intégré, dans lequel ont déjà été impliqués 6000 travailleurs de santé cubains. Les presque 400 médecins et travailleurs de santé cubains qui étaient en Haïti dans le cadre du plan de santé au moment de la catastrophe se sont avérés essentiels pour fournir de l’aide médicale à la population touchée dans les premières 72 heures après le tremblement. Peu après la catastrophe, Cuba a encore envoyé 60 spécialistes de la Brigade médicale Henry Reeve, spécialement formée et équipée pour intervenir lors de catastrophes. Les travailleurs de santé cubains ont aussi été aidés par 400 médecins haïtiens formés à Cuba. Les médecins cubains ont transformé leurs habitations en hôpitaux. En plus, ils ont pu compter sur les cinq centres de diagnostic intégral, déjà offerts auparavant par Cuba et le Venezuela, qui disposent entre autres d’instruments de recherche spécialisés comme des scanners IRM, une section soins intensifs et un espace d’accouchement.

Même si la plupart des médias se taisent sur cette aide cubaine, le 24 janvier (12 jours après le choc fatal), les médecins cubains avaient déjà soigné plus de 18.000 patients et effectué 1700 opérations, dont la moitié étaient des opérations complexes. Les travailleurs de santé cubains ont de plus lancé également une vaccination massive contre le tétanos avec 400.000 doses de vaccins offerts par Cuba.

L’engagement des médecins cubains est d’un intérêt vital pour beaucoup d'Haïtiens. Cuba, qui souffre du blocus économique le plus long de l’histoire et qui a du fournir des efforts lourds pour assurer à sa propre population des médicaments nécessaires, ne donne pas ses surplus, mais partage ce qu’elle a avec la population haïtienne…

Katrien Demuynck

coordinatrice Initiative Cuba Socialista.


source : “Médecine pour le Tiers-Monde »

Commenter cet article