Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Une tribune de Serge des bois :

En 2008, sur proposition d'un certain Limdblad, 409 députés européens ont voté la proposition de faire du 23 août une journée européenne pour "commémorer les victimes du nazisme et du stalinisme".

(Pour cerner l'individu, je précise que le Limdblad en question a déposé le 3 juin 2004 une gerbe au monument à la gloire des SS lettons à Riga).

 

Des députés français ont participé à ce vote. Parmi eux : Cavada, Lipietz, Toubon, Trautman, Peillon, Gollnisch, Cohn-Bendit ...

 

On voit dans la liste, qui n'est pas exhaustive, que dès qu'il s'agit d'anticommunisme, on y retrouve des noms bien connus pour cela.

 

En 2009, dans une lettre de M. Peillon, en réponse à un document que j'avais signé, à l'époque, pour une organisation de Résistance, il se plaignait de voir son nom accolé à celui du fascisant Gollnisch, prétendant qu'il n'était pas question de mettre en cause "le communisme en lui-même" mais "seulement" les crimes staliniens.

 

Or, dans les projets de loi visant à traduire dans la législation française cette proposition de l'assemblée européenne, il n'est plus question de "crimes staliniens" mais bien de crimes "du communisme", les 2 propositions de loi n° 422 et 1400 visant à : "créer en France une journée des victimes du communisme".

 

La proposition de loi 422 précise même, dans l'énoncé des motifs, que : "ces crimes ont été justifiés par la théorie de la lutte de classes et le principe de la dictature du prolétariat".

 

Donc, on le voit bien, c'est la théorie marxiste qui devient criminelle par sa nature même.

 

C'est cette interprétation qui a conduit, dans différents pays de l'ex bloc soviétique, à l'interdiction de la référence à la doctrine, des insignes, et pour finir, des partis ou organisations qui les revendiquent dans leurs statuts.

 

En France, tout est prêt pour arriver au même résultat. Et si, jusqu'à aujourd'hui, ces tentatives ont pu être mises en échec, la réélection du monarque, flanqué du FN, au vu de ses dernières attaques sur les corps intermédiaires, laisse place à une crainte fondée quant à la mise en application de ce plan.

 

Aujourd'hui, il est donc vital, que tous ceux qui se réfèrent à l'idéal communiste mettent tous leurs moyens en œuvre pour empêcher sa réélection.

Serge des bois

P.S. : Je suis prêt à fournir plus de détails, par l'intermédiaire de ce blog, à ceux qui le désireraient.

 

affiche-wachill2008_0001.jpg

Commenter cet article

caroleone 26/04/2012 14:16


Merci Serge de nous éclairer de ta lumière bienveillante et toujours érudite .


Ah! Toubon, j'ai eu le déshonneur d'être assise à côté de lui lors d'une réunion pour la laïcité !! Il m'a foutu la gerbe , il est franchement immonde !!


C'est pour ça que je ne veux plus sortir, ça me fait peur tous ses politiques de droite facho/bobo/catho/sarko/aristo....la liste est non exhaustive !!


Mais, c'est que l'on ne va pas se laisser faire camarades, le sang rouge vif coule dans nos veines, à nous de le transmettre aux générations ( mais pas par le goutte à goutte pour moi, j'ai
essayé, ils en veulent pas les vaches d'infirmiers !)


On a du pain sur la planche c'est certain et ne devons pas nous endormir sur nos lauriers.


Tu sais Serge, le petit pin's que tu m'as donné le jour de la prise de la bastille ?


Celui avec une faucille et un marteau ?


Il est toujours sur mon blouson à côté de Marx, et bien, tu ne vas pas me croire : il fait loucher les gens qui le voient.


L'autre jour, en sortant de chez moi, je suis tombée ( c'est le cas de le dire) sur des témoins de jéjé qui voulaient me vendre leur pacotille : j'ai été un peu sèche mais gentille et d'un coup
quand l'autre à vu ton pin's il n'a pas demandé son reste !!


Il n'est pas le seul


Ca fait du bien parfois de faire peur aussi


On ne va pas s'en priver tiens !!


Amitiés à vous 2


 


caroleone

cotty 26/04/2012 09:38


Merci Serge, pour ce rappel à la réalité de la criminalisation du communisme. Cette pseudo Europe libérale, pour les capitalistes avance à pas de loup pour égorger les moutons dans la
bergerie. Le peuple Grec est à l'avant-garde de la lutte mortelle engagée entre les peuples et le capitalisme mondialisé.Avant qu'il ne soit trop tard, le premier pas est de faire barrage à la
droite néo-pétainiste. Mais sachons que ce vote ne changera nullement, le"talon de fer" qui est déjà sur les peuples.....