Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

Ukraine-CIA-FBI

La CIA et le FBI à l'oeuvre à Kiev

Washington dément la participation de conseillers américains à l'opération militaire en cours dans le sud-est de l'Ukraine, écrit mardi 6 mai le quotidien Kommersant.

 

Selon le département d'Etat, un groupe d'agents du FBI et de la CIA a effectivement été envoyé à Kiev, mais pour "remettre la main sur l'argent envoyé à l'étranger par les membres du gouvernement de Viktor Ianoukovitch", le président du pays renversé en février 2014.

 

La revue allemande Bild am Sonntag rapportait le week-end dernier la présence de "dizaines" d'agents américains à Kiev. Selon des sources anonymes auprès des services de renseignement allemands, les agents du FBI et de la CIA, présents "au nom du gouvernement américain", aident les autorités ukrainiennes à "réprimer l'insurrection" dans le sud-est du pays et à créer un "système de sécurité fonctionnel". Bild am Sonntag affirme que les Américains "ne participent pas directement aux affrontements" et travaillent uniquement à Kiev.

 

Pour Moscou, cette publication est une preuve supplémentaire de l'ingérence des Etats-Unis dans les événements en Ukraine. Le lien renvoyant à cet article ont été publiés sur la page officielle du ministère russe des Affaires étrangères (MAE) sur le réseau Facebook, et sur la chaîne Rossia 1 le directeur de la CIA a été accusé d'élaborer un "plan punitif contre des civils pacifiques".

 

Cette réaction a semé la confusion à Washington. Le département d'Etat avait annoncé mi-avril que l'administration s'apprêtait à envoyer à Kiev un groupe d'experts. "Nous avons envoyé des experts du ministère des Finances, de la Justice et du FBI pour aider le gouvernement ukrainien à enquêter et à recueillir les preuves nécessaires pour faire revenir les actifs volés et envoyés à l'étranger" par l'entourage de Ianoukovitch, a déclaré Jen Psaki, porte-parole du département d'Etat, le 14 avril. D'après elle, des agents britanniques participent également à ces recherches. Le département d'Etat a annoncé que des représentants du Pentagone étaient également présents à Kiev, ainsi que des experts de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) pour évaluer la situation dans le secteur énergétique et financier. Les militaires américains comptent poursuivre leur collaboration dans le cadre des programmes pour le financement et la formation des forces armées de pays étrangers (Foreign Military Financing, International Military and Education Programs).

 

"Nous travaillons conjointement avec le gouvernement ukrainien pour déterminer les priorités du pays en matière de sécurité. A partir de là nous déciderons de l'aide à accorder dans ce domaine", a expliqué Jen Psaki.

 

Selon le département d'Etat, les agents du FBI aident également les autorités ukrainiennes à lutter contre le crime organisé et les représentants de la CIA assistent Kiev pour la "réforme et le renforcement du Service de sécurité ukrainien (SBU)".

 

D'après les informations officielles, l'assistance américaine au profit du gouvernement ukrainien se limite pour l'instant à du matériel non létal : des rations alimentaires, des couvertures, des casques et des moyens de transmission pour l'armée ukrainienne. Toutefois selon une source, "dans certains cas exceptionnels" les Américains ont transmis à Kiev des renseignements satellite.

 

Le département d'Etat confirme que d'autres pays de l'Otan prêtent leur assistance au gouvernement ukrainien, mais réfutent les communiqués de presse sur la participation de militaires étrangers à l'opération militaire dans le sud-est du pays. "Il existe effectivement une coopération étroite, mais uniquement au niveau des consultations officielles", a annoncé le département d'Etat américain.

 

MOSCOU le 6 mai 2014

source: http://fr.ria.ru/presse_russe/20140506/201138103.html 

 

Commenter cet article