Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel LeDiablo

informations-ouvrieres

 

Informations Ouvrières du 19 septembre 2013 publie de nombreux témoignages d’enseignants et parents parisiens, dix jours après la rentrée scolaire marquée dans la capitale par la mise en oeuvre du décret Peillon sur les rythmes scolaires.

 

Depuis le 3 septembre, les 135 000 écoliers parisiens ont classe le lundi et le jeudi de 8 h 30 à 16 h 30, le mardi et le vendredi de 8 h 30 à 15 heures, et le mercredi matin.

 

Les élèves ne savent plus du tout ce qu’ils viennent faire à l’école” dit une directrice d’école soulignant que " l’enfant perd ses repères et les frontières entre l’école et les activités périscolaires ." 

 

L’école devient un hall de gare ouvert à tous les vents !” selon un directeur d’école.

 

Avec l’entrée des 759 associations et de leurs 1 600 ateliers dans les écoles parisiennes, la réforme de l’ARE permet que des groupes religieux, politiques investissent l’école. Quels contrôles sur celles-ci ? A qui sont confiés les enfants ? " s’indignent des enseignants .

 

 

Un père d’élève explique : « Les soucis s’ajoutent aux problèmes, les animateurs sont en nombre insuffisant, les personnels sont peu formés, voire pas formés du tout, donc il y a beaucoup de garderie, de jeux dans la cour ou sous le préau et énormément de confusion."

 

Et la chronique pour l’abrogation de la réforme Peillon qui rappelle la grève massive (90%) des instituteurs parisiens au début de l’année avec  l’unité réalisée par leurs syndicats  départementaux pour le retrait du projet « Delanoë-Peillon », souligne que "le projet éducatif territorial (PEdT) fait éclater le cadre républicain de l’école en mettant en cause le droit égal d’accès à l’instruction publique et laïque sur l’ensemble du territoire national. Avec cette loi, l’école est confiée aux municipalités et transformée en lieu d’activités diverses. Le statut des enseignants (sommés, comme à Paris, de se soumettre à la tutelle de la mairie), l’enseignement  disciplinaire, les qualifications et les diplômes nationaux sont attaqués."

 

 

On lira également ici, parmi les témoignages qui affluent, celui d’enseignants, parents et employés communaux d’Eragny, sur le site du comité du POI du Val d’Oise.

 

 

Archives: la vidéo de la confrontation entre le maire de Paris et les enseignants.

 

 

 

Source : POI 

Commenter cet article