Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

internet-cuba

 

Lu sur le site de l'Association Cuba coopération France

 

L’extension de l’accès public à Internet à Cuba : les commentaires ne font l’impasse sur rien Dans les heures qui ont suivi l’annonce de 118 nouvelles salles d’Internet à Cuba, plusieurs centaines d’internautes de l’Ile (*) ont envoyé leurs commentaires laudatifs, critiques, agacés, irrités, parfois ironiques, mais toujours avisés et connaisseurs, adressé leurs préoccupations et observations, notamment sur les sites de juventudrebelde.cu et cubadebate.cu. La presse, en premier lieu le quotidien Juventud Rebelde, qui a sorti l’affaire, a fait appel à des responsables du secteur, pour mieux éclairer les lecteurs et internautes : l’ouverture annoncée pour le 4 juin de 118 nouvelles salles de navigation n’est qu’une première étape. Dans un deuxième temps, de nouvelles salles seront mises en service, les modalités de connexion seront améliorées, les tarifs seront revus à la baisse, le débit à la hausse, et rien n’est exclu, disent ces responsables, ni la connexion au domicile des utilisateurs, avec un contrat personnel, ni l’Internet mobile ou la WIFI, qui existe déjà dans les grands hôtels du pays (où la population a accès).Resterait à avoir une idée sur les délais. (*) – ce qui veut dire qu’ils ont déjà leur connexion personnelle chez eux pour un bon nombre ou sur leurs lieux de travail.

Le point pour ceux qui lisent l’espagnol :

http://www.juventudrebelde.cu/cuba/... http://www.cubadebate.cu/noticias/2... (avec 206 commentaires) http://www.cubadebate.cu/noticias/2... (avec 140 commentaires)

http://www.cubadebate.cu/especiales...

 

Une première étape ...

 

« Nous réitérons qu’il n’y a pas d’autres limitations qui ne soient technologiques et financières, en ce moment il n’est pas possible de généraliser de manière immédiate l’accès à internet, compte tenu des possibilités économiques du pays et des investissements qui sont nécessaires », a assuré le vice-ministre cubain des Communications Wilfredo Gonzalez Vidal au quotidien national Granma, dans ses éditions du mercredi 29 mai.

 

Interrogé sur l’accès à Internet chez les particuliers, hors connexion personnelle institutionnelle, Wilfredo Gonzalez a déclaré : « Il est prévu que les Cubains puissent avoir une connexion chez eux, mais la priorité initiale, dans les circonstances actuelles, va aux points d’accès collectifs, afin de toucher le plus grand nombre de personnes avec le moins d’investissements possibles », a expliqué le vice-ministre au lendemain de l’annonce d’une extension de l’accès public à internet dans l’île.

 

Le ministère des Communications a annoncé en effet mardi que 118 salles de navigation (avec un total de 334 ordinateurs) seront ouvertes à partir du 4 juin, sous la supervision de l’entreprise publique de télécoms ETECSA, s’ajoutant aux quelque 200 centres publics d’accès à Internet déjà existant à Cuba.

 

L’utilisateur devra faire l’achat de cartes prépayées (en CUC, devise nationale), selon le temps de connexion à Internet, au courrier électronique international et à la navigation nationale.

 

La vitesse minimum de connexion sera de 512 Kbps. Selon ETECSA, elle pourra atteindre 2Mbps et selon un technicien de cette entreprise, répondant à un commentaire dans cubadebate.cu, la vitesse sera même de 6Mbps dans le cas de l’existence de gestionnaire de téléchargement (gestor de descarga).

 

Tous les équipements sont munis de ports USB et autres ports.

Les coûts d’accès (4,50 CUC [un CUC=25 pesos cubains] l’heure pour Internet et 1,50 pour une heure de courrier électronique) sont « élevés », a admis Wilfredo Gonzalez, en réponse à une question des journalistes Rosa Miriam Elizalde et M.H.Lagarde qui faisaient remarquer que ces services sont «  coûteux si l’on tient compte des salaires dans le pays et des standards internationaux ».

 

« Nous en sommes conscients », mais les prix devraient baisser « à mesure que se recouvrent les investissements réalisés », a expliqué le vice-ministre. « Nous verrons comment se comporte l’activité, afin d’étudier une diminution des tarifs, comme nous l’avons déjà fait dans le secteur du téléphone mobile ».

 

D’autre part, la stratégie d’extension d’accès à Internet, a-t-il ajouté, prévoit également, « à mesure que les moyens économiques le permettent », un accès WIFI et via le téléphone mobile. « Les conditions technologiques actuelles rendent possible ce nouveau type d’accès  ». Voir (en espagnol) : http://www.granma.cubaweb.cu/2013/0...

 

Wilfredo Gonzalez Vidal a dialogué avec quelques blogueurs cubains :http://www.cubahora.cu/blogs/guapea... (en espagnol)

 

« Nous misons sur la modalité de salles collectives car c’est la forme grâce à laquelle nous pouvons atteindre le plus rapidement le plus de personnes  », a déclaré de son côté la directrice de Comercial y Mercadotecnia de ETECSA, Tania Velázquez. «  L’extension du service public à l’accès à Internet est la première étape pour rapprocher cet accès de la population ».

 

L’Internet nouveau est arrivé : mode d’emploi

 

Pour toute question pratique, voir (en espagnol) :

http://www.cubasi.cu/cubasi-noticia...

 

Commenter cet article