Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

diablo-manif2.jpg

Bonjour Diablo, tu pètes le feu à ce que je vois, ça te dérange pas si je garde mes gants pour te serrer la pince ?

— Pas de souci mon camarade, j'ai l'habitude !

 

• Commençons tout d'abord par la question traditionnelle : pourrais-tu nous présenter ton blog en quelques lignes ?

— C'est un blog modeste à défaut d'être génial qui, sans se prendre trop au sérieux, se veut porteur de valeurs et d'idées progressistes. Il relaie les points de vue d'organisations situées résolument dans le camp des républicains de progrès, à gauche naturellement et de sensibilité communiste le plus souvent. "Rouges vifs", Le "PRCF", "L'URCF", la "CGT »', le "Comité Valmy" ont régulièrement voix au chapitre sur EL DIABLO.

— Je publie également des « tribunes libres » notamment celles de mon ami Serge, valeureux militant syndical retraité de « la Poste » et militant actif des « Amis de la Commune de Paris » et les points de vue de mon camarade Jean Lévy, par ailleurs brillant animateur du blog « çà n’empêche pas Nicolas ! »

— Et j’ai bien entendu de fréquents contacts .......Avec « Réveil Communiste », blog communiste parisien j’échange fréquemment des articles.

— Enfin, je publie de nombreuses affiches syndicales et politiques, j’ai d’ailleurs créé un second blog : EL DIABLO 2 dans ce but exclusif, mais faute de temps je ne le met pas assez souvent à jour. 

 

• Qu'est-ce qui a motivé la création de ton blog ?

— La volonté de faire partager des idées que je crois justes et de faire partager ma passion pour les affiches syndicales et politiques. Il faut dire que je suis graphiste de formation.

 

• Pourquoi ce choix de ton pseudo "El Diablo" ?

— Par dérision, ce diable « au couteau entre les dents » c’est l’image du partageux, du rouge, véhiculée par la bourgeoisie au début du vingtième siècle.

 

• Quel est ton "idéal" politique ?

— Je me définis comme un « rêveur de mieux ». Ainsi, je milite, à mon humble niveau, pour une société de justice, de liberté et de paix. Pendant plusieurs décennies j’ai été un membre actif du PCF, parti au sein duquel j’ai exercé des responsabilités. Et puis ce parti, sous  l’impulsion de Robert Hue a décidé de « muter »  en parti de « gauche comme les autres ». Jetant le bébé du socialisme « aux couleurs de la France » avec l’eau (sale) du bain des dérives soviétiques, ce parti s’est social-démocratisé et s’est coupé du monde du travail. Ajoutant à cela, une désastreuse participation gouvernementale entre 1997 et 2002, il a perdu son organisation de terrain dans les entreprises et les quartiers et l’essentiel de ses électeurs.

— En opposition totale avec la stratégie de sa direction, j’ai quitté le (petit) navire PCF sur la pointe des pieds car il m’est apparu rapidement illusoire de vouloir, avec mes camarades, le remettre « sur les rails de la lutte des classes » (selon l’expression consacrée).

— Je respecte les communistes authentiques qui y militent encore aujourd’hui mais ce n’est plus ma tasse de thé.

— Je garde ma sensibilité communiste et ne désespère pas de voir renaître dans notre pays un parti communiste renouant avec les fondamentaux. L’espoir fait vivre…

 

• Et quel est ton "idéal" féminin ?

— Ecoutes, j'ai une charmante et aimante épouse depuis bientôt quarante ans et c'est bien ainsi.

 

• Pourrais-tu nous donner ton sentiment sur les résultats de ce premier tour des cantonales ?

— Finalement le score du FN arrange tout le monde, ça évite de parler des causes profondes de l'abstention de plus d'un Français sur deux. Ceci dit, je ne sous-estime pas la percée du parti de Le Pen. D’autant que parmi les abstentionnistes il y a de très nombreux électeurs potentiels pour le FN.

— Il y a beaucoup de colère et de désespérance dans notre pays. Avec l’Union Européenne, nous sommes dans un piège. Cette Europe, c’est une machine à empêcher toute politique au service du peuple. Nous avons perdu notre souveraineté. Malgré les apparences l’UMP et le PS sont d’accord sur l’essentiel. Les gens s’en aperçoivent d’où les propos que l’on entend partout : « tous les mêmes… », La direction du PCF comme le Parti de Gauche ou le NPA ne remettent pas en cause cette « construction européenne » et s’y intègrent via la « Gauche Européenne ». Avec la tarte à la crème de « l’Europe sociale » ils amusent le monde. Seuls au sein du PCF, le député André Gerin et ses amis posent les bonnes questions et tentent des réponses constructives, mais ils sont court-circuités par la direction. C’est désolant. Les dirigeants du FN sont de fins politiciens et savent s’engouffrer dans toutes ces failles : ils gagnent en audience  dans les milieux populaires. Nous en sommes là !

 

• Si tu devais choisir une seule cause parmi toutes celles que tu défends, pour laquelle opterais-tu ?

— Sans hésiter : la lutte pour la paix.

 

• Tu veux bien nous parler de cette passion pour les vieilles images ?

— Je ne sais pas d'où me vient cette passion pour les "vieux papiers" notamment la presse militante. Plus jeune, je faisais un peu de cyclotourisme et je conservais les journaux de sport, notamment les "Miroir du cyclisme" sur « le Tour de France »: ma chambre et la cave étaient pleines et sur les injonctions de ma pauvre mère il a fallu, à l’époque, que je débarrasse... Dommage j'ai donné ma collection à un copain que j'ai perdu de vue (comme ma collection d'ailleurs...)

— Ensuite, devenu militant, d'abord à la jeunesse communiste puis au parti du même nom, je conservai les "Humanité", les "Humanité-Dimanche" et tout le toutim: "France-Nouvelle", "Révolution" etc...A l'occasion d'un déménagement il a fallu que je fasse un peu le vide mais j'ai conservé quelques spécimens de ces valeureux journaux. Ils sont au fond de la cave et un jour, quand je serai à la retraite, j'irais fouiner dans mes incertaines archives afin d'en publier quelques extraits significatifs sur EL DIABLO.

 

• Je crois que tu vas sur tes 61 ans... Aurais-tu quelque chose à ajouter sur la réforme des retraites ?

— A ajouter ? C'est surtout Sarkozy qui, avec sa loi, a ajouté deux ans de labeur. Comme les copains, j'ai usé mes semelles sur les boulevards pour protester contre cette loi scélérate. De nombreux camarades me disent que la stratégie des confédérations syndicales était mauvaise et que la CGT n'a pas joué son rôle en n'appelant pas à la grève générale...et en s'accrochant à une unité sans contenu mobilisateur avec la CFDT et la CGC.  C'est possible, il reste que beaucoup des potes n'ont pas admis que nous ne sommes plus dans les années 60 et que nos bastions syndicaux s'étiolent...çà ne veut pas dire que les carottes sont cuites définitivement mais il faut nous ressourcer et la bataille pour une syndicalisation massive, et sur des bases de classe, de la jeunesse s'avère indispensable car décisive.

 

• Combien de temps passes-tu en moyenne sur ton blog ?

— Pas suffisamment de temps sans doute pour publier un blog bien documenté et bien illustré. Le soir je "blogue" deux à trois heures certains jours si je ne suis pas trop crevé par ma journée de boulot...Le week-end un peu plus selon mon emploi du temps, mais les beaux jours arrivant je vais probablement « lâcher » un peu plus souvent l’ordinateur au profit des balades dans la nature.

• Aurais-tu quelques conseils à livrer aux futurs blogueurs ?

— Surtout ne pas se décourager car il est difficile "percer" sur la « blogsphère ». Même avec un bon référencement et des publications régulières, au début le nombre de visiteurs est maigre et certains bloggeurs se disent " à quoi bon", se découragent  et laissent "mourir" leur blog. Combien de blogs progressistes militants sont ainsi devenus inactifs. C'est dommage car c'est la multiplication de tels blogs qui aide à faire progresser les idées aujourd'hui à contre-courant.

• Bien, je crois qu'il est temps que je remonte à la surface prendre un peu l'air, c'est fou ce qu'il fait chaud chez toi ! Aurais-tu une dernière chose à rajouter ?

— Oui, je te remercie bien sincèrement de faire la publicité pour mon blog, et souhaite une longue vie au tien naturellement.

C'était très gentil d'avoir répondu à ces quelques questions qui ont permis d'en savoir un peu plus sur ton originalité et je te remercie pour ton accueil "chaleureux".

Texte original publié par Papy Mouzeot sur son blog le 21 mars 2011

Commenter cet article

caroleone 12/08/2012 17:50


Bonjour diabloenvacances,


Je t'apporte l'image qui va avec même si ton petit dessin est trop fun et je vais te le piquer du coup .


Il est bien ce p'tit terviouveur de papy, j'aime bien son style, du coup, t'es devenu une star de la blogosphère



Pas trop dur à vivre mister Diablo ?


Bon, allez, je me sauve, bises et à plus tard.


 


caroleone