Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Le Diablo

PC-Irlande-contre-euro.jpg

Communiqué du Parti communiste d'Irlande



Traduction MA pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/



Les candidats du PCI – Paul Doran pour le Comté de Dublin-sud et Michael O'Donnell pour la ville de Cork – se battent pour une plate-forme alliant refus de payer la dette, rupture avec l'Euro et reconquête de la souveraineté de l'Irlande.

Votez communiste !



Pour la première fois depuis des années, le Parti communiste d'Irlande se présente aux élections locales à la fois à Cork et Dublin. Les candidats se battent sur une plate-forme claire appelant à refuser de payer la dette anti-populaire, rompre avec l'euro et reconquérir notre souveraineté nationale.



Les deux candidats choisis pour se présenter ont une longue expérience de lutte à la fois au niveau local comme national.



Paul Doran, employé de bureau, se présente dans la zone de Clondalkin, Dublin-sud. Il vit à Clondalkin depuis plus de trente ans, où il a une jeune famille. Il a participé à de nombreuses campagne pendant ce laps de temps, à la fois nationalement et localement. Il a joué un rôle important en garantissant de nouveaux locaux pour l'école irlandaise locale, Gaelscoil na Camóige.



Michael O'Donnell, qui se présente à Cork, est un enseignant du secondaire à la retraite et syndicaliste depuis toujours. Il était membre de l'Association Connolly pendant sa période d'émigration en Grande-Bretagne. Michael connaît bien, parce qu'ils les a connus, les difficultés que rencontrent les travailleurs immigrés. Il est bien au courant les effets de l'émigration sur les familles, les communautés au moment où nos compatriotes doivent de nouveau entamer un terrible périple à travers le globe, à la recherche de travail, d'une nouvelle vie pour eux-mêmes et leurs familles.



Le PCI est conscient qu'aucun pouvoir réel, aucune démocratie ne sont concédés à l'échelon local, que le vrai pouvoir revient aux dirigeants non-élus des villes et comtés, qui prennent leurs ordres et leurs priorités du ministre. Le parti profite de l'opportunité de ces élections pour présenter une alternative pour sortir de la crise, qui soit centrée sur les besoins du peuple et non sur l'UE, le FMI et la classe dirigeante riche irlandaise.



Le PCI fait campagne pour une transformation économique, sociale et démocratique radicale. C'est à nous de faire réellement changer les choses.



Nous exigeons :



  • la répudiation de la dette anti-populaire, que nous devons refuser de payer ;

 

  • la fin de la privatisation des entreprises et services publics, y compris l'eau ;

 

  • la mise en place d'une banque publique, et de contrôles sur les capitaux, pour répondre aux besoins des gens ;

 

  • la propriété et le contrôle publics de toutes les ressources naturelles, qui devraient être développés de façon environnementalement durable ;

 

  • la mise en place d'une Corporation pour le développement économique de l'Irlande, sous propriété publique, chargée de créer des emplois publics et de planifier la relance ;

 

  • la rupture avec l'euro ;

 

  • la remise en cause de la domination et du contrôle de l'UE et du grand capital ;

 

  • la fin de la concession des pouvoirs fiscaux et budgétaires à l'UE ;



Ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à la souveraineté, l'indépendance et le socialisme.

Commenter cet article