Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

 

« J’ai froid »  par Jean Ferrat 

Le vent du midi s'abat en rafales

 Sur la vallée noire où les arbres ploient

 Leurs bras désolés fument des gitanes

 J'ai froid

 Une fois de plus tous les droits de l'homme

 Sont foulés aux pieds sont jetés à bas

 Les maîtres sanglés dans leurs uniformes

 J'ai froid

 

Une fois de plus la grande injustice

 La force imbécile triomphe du droit

 Quand la liberté tombe sa pelisse

 J'ai froid

 Encore une fois les lettres anonymes

 La bêtise épaisse en guise de loi

 La salve éclatant au milieu de l'hymne

 J'ai froid

 

Si la bête immonde sort de sa tanière

 Nous retrouverons le chemin des bois

 Mets dans ma valise un gros pull-over

 J'ai froid

 Dans tes yeux soudain ivres de colère

 La révolte éclaire un grand feu de bois

 Quand fera-t-il donc le tour de la terre

 J'ai froid

 

Quand fera-t-il donc le tour de la terre

 J'ai froid

Commenter cet article

CCL 26/04/2012 01:11


Pour moi , Jean Ferrat c'est "Ma France", celle qui "repond du nom de Robespierre".


Pour moi, Jean Ferrat, c'est "Potemkine" , la revolution russe de 1905 : "ils tournerent leurs carabines, Potemkine".


Je dois egalement qu'il y a un Jean Ferrat que je prefere oublier, celui du "Bilan".


En reference a la fameuse petite phrase de l'inoubliable Georges Marchais sur le bilan "globalement positif" des pays socialistes.


A l'epoque, la bourgeoisie avait lance un barrage d'artillerie digne de la bataille de Berlin contre le PCF a propos du "bilan globalement positif". Dans ces moments la , il fallait en avoir une
sacree paire pour faire face a l'offensive de l'ennemi. Certains flanchaient sous le feu, baissaient la tete et apportaient meme des munitions dans le camp d'en face.


Ce fut le cas, tristement , de Jean Ferrat.


Il a certainement du le regretter, en tout cas je l'espere, quand 30 ans apres la petite phrase de Marchais, et 20 ans apres la victoire (historiquement temporaire) de la contre-revolution
bourgeoise a l'Est, tous les sondages confirmaient que les peuples ayant vecu sous le socialisme , etaient de l'avis , EXPERIENCE FAITE, que le bilan du socialisme etait GLOBALEMENT POSITIF,
compare au capitalisme.


C'est le passe, c'est comme ca, un Camarade avait raison, l'autre a eut tort.


Les 2 nous manquent !

Serge des bois 25/04/2012 18:59


Dans le répertoire de Ferrat, c'est en effet à cette chanson (à écouter avec "le bruit des bottes") que je pense, quand la peste brune fait sa réapparition et que je constate que des militants
"responsables" ne montent pas au créneau immédiatement pour proposer des moyens de s'y opposer.


Il est des moments dans une vie d'Homme où les vers d'Aragon prennent tout leur sens : "quand les blés sont sous la grêle, fou qui fait le délicat, fou qui songe à ses querelles
au coeur du commun combat ..."


Fraternellement


 


 

fanfanchatblanc 25/04/2012 18:58


Chanson de circonstances quand on constate le score du FN. Ferrat le grand parmi les grands.. Merci l'ami. 

caroleone 25/04/2012 18:11


Moi zaussi j'ai froid .....


 





 


Encore une chanson de Ferrat que je ne connais pas....son répertoire est inépuisable et toujours des paroles qui collent à l'actualité et tellement humaines !!


Ha !! c'était un gars bien ce Jean, je comprends que tout le monde l'aimait à ce point!!


Amitiés


 


caroleone