Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Depuis quelques jours, lycéens et étudiants s’engagent dans la bataille contre le projet de loi sur les retraites. Cet événement suscite beaucoup de commentaires voire d’inquiétude. Ce mouvement qui prend de l’ampleur n’est guère étonnant, les jeunes qui manifestent le font parce qu’ils perçoivent que leurs intérêts vitaux sont en jeu. Nombreux issus de milieux populaires, ils connaissent les difficultés que vivent leurs parents : les bas salaires, le chômage, les reculs sociaux… Ils savent que leur premier emploi ce sera la case chômage ou les petits boulots mal payés. Ils savent que venant de Neuilly ou de la Courneuve leur chance dans la vie ne sera pas la même. Leur révolte est nourrie par les injustices, leur ras-le-bol d’une société capitaliste qui sape leur avenir. Tout les discours sur « circulez il n’y a rien à voir » les renvoie à une condition où les décisions sont prises à leur place.

Politiciens de droite, comme de gauche, sont fébriles face à cette contestation. Les uns craignent une amplification de la révolte sociale embrasant toutes les couches de la société et venant percuter les ambitions du capital de remettre en cause tous les acquis sociaux. Les autres voudraient piper leurs voix pour 2012 et éteindre le brasier social, ce qui converge vers un même objectif : empêcher toute remise en cause du système lui-même. Ne voit-on pas le socialiste Strauss-Kahn dirigeant du FMI, dont la politique affame des milliards d’être humains, applaudir au projet de loi sur les retraites de Sarkozy et du patronat, les socialistes Attali (responsable d’une commission voulue par Sarkozy sur la relance) et Mingaud (Député PS et Président de la cour des comptes) demander d’une même voix le blocage des salaires des  fonctionnaires et la liquidation des services publics. Ne voit-on, pas le député socialiste Valls conseiller aux jeunes de ne pas manifester, F. Hollande renchérir « le rôle du PS n’est pas d’organiser des mouvements de rue », tandis que Martine Aubry, leur suggère d’attendre 2012 tout en omettant de leur dire qu’elle est, comme la CFDT, favorable à l’allongement de la durée de cotisation. Il n’y a rien à faire avec tous ces gens-là, ils sont des serviteurs zélés des intérêts capitalistes, pas plus qu’avec ceux des Verts, du NPA au PCF et au front de gauche qui veulent gouverner avec eux.

Nous saluons les luttes lycéennes comme porteuse d’avenir, comme un lien entre les générations de ceux qui ne vivent que de leur travail et refusent la politique de régression sociale. Alors oui, lycéens, étudiants, salariés, tous ensemble pour faire reculer le pouvoir et ouvrir de nouvelles perspectives de changement réel.   

source : «  site communistes »

Commenter cet article

Le Prétorien 22/10/2010 08:25



>>Et dire que ce sont ces jeunes étudiants préparant avec sérieux leurs futurs diplômes qui vont payer nos retraites.


Non seulement ils ne vont pas payer nos retraites, mais nous allons bosser jusqu’à 70 balais pour qu’ils aient tout le loisir de glander…


Salauds de FDS qui prennent tout le travail des immigrés et qui les acculent aux aides sociales dont ils sont eux-mêmes privés…qui les acculent à la délinquance