Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

« Si tu trembles d'indignation à chaque injustice, alors tu es un de mes camarades. »

Ernesto Che Guevara

 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par DIABLO

l-echo

Le temps passe. Hier, quasiment, Kadhafi était reçu en grande pompe par Nicolas Sarkozy et plantait sa tente au cœur des beaux quartiers de Paris. Il était « l’ami, l’hôte honorable », sans cesser, il est vrai, d’être encombrant. Mais le chef de l’Etat français se livrait ainsi à une sorte de recyclage du dangereux dictateur dingue libyen. Libre échange et puits de pétrole tenaient lieu de raison morale...

L’ex-copain du désert n’est plus aujourd’hui qu’un cadavre mutilé, salué par les hourras d’un peuple libéré. Sa chute est une nouvelle étape marquante d’un mouvement de révolte et de libération qui s’est imposé dans la majorité des pays arabes méditerranéens ; une vague populaire d’une puissance à faire s’écrouler des dictatures militaro-financières et leur prétention à durer au cours de ce nouveau siècle. D’autres effondrements se produiront encore, sang à la clé mais avenir déverrouillé, comme en Syrie. Nous vivons le temps des révolutions.

Les Libyens et les autres peuples briseurs de cages ne sont pas, cependant, au bout de leur libération pleine et entière. Démocratie politique, sociale, économique est à leur portée, sans que les chemins qui y conduisent soient des autoroutes rectilignes! Que de luttes les attendent encore pour ne pas être englobés dans le giron des puissances du libéralisme international. Que d’espoir pourtant devant eux. Que d’espoirs partagés avec eux!

 

Christian AUDOUIN

(éditorial du 21 octobre 2011)

Commenter cet article

G
<br /> <br /> Christian Audouin croit tout ce que raconte BHL : il croit qu'il y a une révolution en Libye. Normal pour un "refondateur". ça où le Dalaï Lama <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Cette analyse tranche sur les communiqués précédents, où Kadhafi a été présenté comme un héros luttant pour la libération de son peuple !!!  J'ai du mal à comprendre comment on peut en<br /> arriver là en oubliant ce qu'a subi le peuple libyen depuis 40 ans. <br /> <br /> <br /> Comme le dit le camarade Audouin, ce peuple est loin d'avoir acquis une véritable liberté et il aura bien du mal à sortir des griffes de ceux qui, sur son dos, se partagent les richesses de son<br /> pays, après l'avoir détruit et massacré la population.<br /> <br /> <br /> Les printemps arabes n'ont pas encore permis l'éclosion de la fleur de la liberté.<br /> <br /> <br /> Fraternellement.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
D
<br /> <br /> La contradiction entre ces deux points de vue ne n'avaient pas échappé, c'est pourquoi il m'a semblé utile de les publier l'un après l'autre.<br /> <br /> <br /> Autre, chose : je ne crois pas que le PRCF fasse de Kadhafi un héros,  il reste que sa mort et la guerre que livre l'OTAN là-bas ne sont pas obligatoirement  de bonnes nouvelles<br /> pour le peuple de cette région du globe...<br /> <br /> <br /> Sachons enfin que pour l'impérialisme américain et ses sbires, il y a les bons et les mauvais dictateurs...<br /> <br /> <br /> Salut et fraternité<br /> <br /> <br /> <br />