Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

La fin de la faucille et du marteau dans le PCF : une conséquence inéluctable de la mutation du parti

Nous publions pour information ci-dessous un article transmis par nos camarades du Parti communiste grec (KKE), publié dans leur organe central, Rizospastis. Il ouvre le débat, invite à la réflexion parmi les camarades adhérents ou non du PCF mais n'engage pas la responsabilité de la rédaction du site.

Pour ce qui est la position des militants du PCF qui animent ce blog, qui se sont reconnus dans le texte alternatif 3 (« Pour un parti résolument communiste dans l'affrontement de classe »), une position exprimée par une dizaine de délégués de sections de toute la France et plusieurs membres du CN du PCF, cf : 36ème congrès du PCF : jusqu’où emporteront-ils leur « Front de gauche » ? Faire vivre et renforcer le PCF !

Introduction et traduction AC

 

Une conséquence inéluctable... Le PCF lors de son 36ème congrès, qui s'est achevé ce dimanche à St-Denis, a renoncé à la faucille et au marteau.

rizospastis-bandeau.jpg

 

L'abandon de la faucille et du marteau par le PCF n'arrive pas par hasard, au moment même où les autorités de plusieurs pays européens interdisent les symboles communistes, où l'UE tente de façon anti-historique de mettre sur un même plan communisme et fascisme. C'est le moment que choisit le président du Parti de la gauche européenne (PGE) pour renoncer de son propre gré au marteau et à la faucille. Le 12 février 2013, le journal « Rizospastis », organe du comité central du KKE, a publié le commentaire suivant :



Le PCF a abandonné depuis longtemps le marxisme-léninisme et les principes révolutionnaires des partis communistes, tandis qu'il a utilisé sa position à la tête du PGE pour jouer un rôle de premier ordre dans la diffusion de l'opportunisme, pour achever la mutation des partis communistes en Europe.



Le secrétaire-général du PCF et président du PGE, Pierre Laurent, a personnellement veillé à ce que le but du congrès soit atteint, comme le confirment ses déclarations sur la chaîne de télévision LCI, lorsqu'on lui a posé la question des nouvelles cartes d'adhérent du parti, où la faucille et le marteau était remplacée par l' « étoile » du PGE : « C’est un sigle qui a existé et qui continue d’ailleurs à être utilisé ici ou là dans les manifestations, mais ce sigle ne résume pas ce que l'on est aujourd'hui. Il ne parle plus vraiment à une nouvelle génération de communistes ».



Après qu'une partie des délégués ont protesté contre ces déclarations, ainsi que contre l'abandon de la faucille et du marteau, Pierre Laurent a présenté une carte du parti de 1944 lorsque le PCF était illégal, affirmant ironiquement que celle-là non plus n'avait pas la faucille et le marteau !



Au-delà de la vulgarité et de la dégénérescence de direction opportuniste du PCF, une provocation pour les communistes révolutionnaires du monde entier, le fond de l'histoire est que l'abandon de la part du Parti français du symbole historique des partis communistes n'est que la conséquence ultime d'une voie suivie depuis plusieurs décennies. De façon méthodique et cohérente, il s'est éloigné de la théorie marxiste-léniniste, des principes de constitution et de fonctionnement d'un parti révolutionnaire et, ce qui est le plus fondamental, il a fait de la gestion du capitalisme, d'une politique d'alliances inconditionnelle, de la participation aux gouvernements bourgeois sa stratégie, trahissant l'objectif de renversement de la barbarie capitaliste et dénigrant la lutte pour le socialisme. Il convient de noter que depuis des nombreuses années des tendances et des plate-formes ont opéré au sein du PCF au nom du pluralisme et de la démocratie... en fait cela n'a rien à voir avec un parti communiste mais cela rentre bien dans la tradition de l'euro-communisme.



Le PCF a irrémédiablement trahi la classe ouvrière et les couches populaires en France. Il a gouverné avec les sociaux-démocrates à deux reprises, contribuant aux attaques visant le peuple de France, tandis qu'il a systématiquement, depuis, apporté son soutien à la social-démocratie, appelant les travailleurs à soutenir ces forces qui creusent la tombe des travailleurs. Face à la crise, le PCF cherche une issue dans le « développement », occultant le fait qu'il se produira dans des conditions où les droits des travailleurs seront littéralement détruits et où la vie sera un véritable enfer pour la classe ouvrière.



Mais la classe ouvrière dans la chaque pays peut décider de son avenir, profiter de la richesse qu'elle produit et refuser de vivre dans des conditions de temps révolus. Mais le Parti communiste doit, en tant qu'avant-garde de la classe ouvrière, avoir une stratégie pour le renversement du capitalisme, pour le socialisme. Il doit avoir un plan pour rassembler et préparer les forces, même aujourd'hui, vers ce but. En dernière analyse, il doit préparer la classe ouvrière et ses alliés à réaliser cet objectif. Cela n'a rien à voir avec ce que le PCF opportuniste dit sur le « communisme de nouvelle génération », la « démocratie », le « socialisme » qui nie les lois scientifiques de la construction socialiste, et la perspective impossible d'humanisation du capitalisme qu'elle diffuse.



Les communistes de toute l'Europe doivent tirer les conclusions de cette évolution du PCF, le parti qui est à la tête de l'opportunisme européen, et lutter pour écraser l'opportunisme politiquement, idéologiquement et organisationnellement dans leurs pays.



Source : Solidarité Internationale PCF


Commenter cet article

Christian (CCL) 15/02/2013 01:09


Ah, le KKE !!


C'est clair, c'est propre, ca claque comme un drapeau rouge au vent, c'est dur comme du diamant, et ca tranche comme un razoir.


Le KKE porte bien son embleme : le soleil levant qui libere de l'obscurite.


Le KKE ,  les bolcheviks du 21eme siecle , qui montrent la voie aux peuples et taillent costard sur costard aux petochards beaufs de l' impossible UE "plus humaine et
sociale", genre les bonzes du P"C"F actuel.


La braise du communisme n'est pas eteinte, et le KKE est la,  qui veille et n'a jamais un instant cesse de souffler.


Comme Lenine, ils feront RE-jaillir la flamme.


Le KKE nettoie au karcher les ecuries d'Augias de 30 ans de reformisme et d'opportunisme des soi-disant "communistes" faux-cul repentis , et de la volaille leche-botte
socio-democrotte. 


La France des "NE PAS SUBIR" a un besoin vital de son propre KKE, comme la gorge desechee qui aspire a l'eau fraiche.


Si un bon dieu existait , alors il nous faudrait le remercier pour l'existence du KKE.


Honneur eternel au KKE !

cotty 13/02/2013 23:39


Les choses sont claires pour ceux et celles qui n'avaient pas compris!