Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Les Bluets (Paris), Les Lilas (Seine-Saint-Denis). Deux célèbres maternités, en proie à des difficultés financières, sont menacées par l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Île de France.

 

 

Son président, Claude Evin, a fait savoir que la maternité des Lilas (1 700 accouchements par an) n’aurait pas l’aide promise pour financer sa reconstruction. « La récente révélation d’une situation de déficit structurel à hauteur de 2 millions d’euros, écrit-il , ne permet plus à la maternité de recourir à l’emprunt ».

 

 

« Dans le département sinistré du 93 où les naissances ont augmenté de presque 13 % en 10 ans, […] le gouvernement trahit la dernière maternité de type I qui subsiste », dénonce dans un communiqué du 6 juin, le collectif de soutien de la maternité. « C’est maintenant une question de choix et de courage politique », s’exclame sa présidente, le Dr Marie-Laure Brival, chef de service de la maternité des Lilas. « Ce n’est pas une petite affaire », déclare « en colère » le maire socialiste des Lilas dans le quotidien Le Parisien.

 

 

Également sur la sellette, la maternité des Bluets dans le XIIe arrondissement de Paris (3 000 accouchements en 2012). L’hôpital pourrait être « en cessation de paiement » dès août, alrte Jean-Jacques Kolar, responsable CGT.

 

 

L’ARS rétorque que l’établissement doit « amplifier les efforts déjà engagés visant à accroître son activité, améliorer sa gestion et le fonctionnement de sa gouvernance ». Il s’agit « d’une même politique, dénonce Jean-Jacques Kolar, qui vise à regrouper les maternités dans de grands pôles pratiquant des milliers d’accouchements ».

 

Source POI

 

Commenter cet article