Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Déclaration commune de 38 partis communistes et ouvriers d'Europe

couteau-dents.jpgLes partis communistes et ouvriers d'Europe dénoncent l'initiative provocatrice et scandaleuse des ministres des Affaires étrangères de Bulgarie, Lettonie, Lituanie, Hongrie, Roumanie et République Tchèque exigeant que l'Union Européenne engage la persécution légale de tous ceux qui, dans l'Union européenne, n'acceptent pas les campagnes réactionnaires de réécriture de l'Histoire ainsi que de criminalisation des communistes et du communisme.

Il s'agit d'une dangereuse tentative de généraliser la persécution légale, ainsi que d'autres mesures qui y sont liées, déjà en vigueur dans plusieurs pays de l'UE contre tous ceux qui rejettent les calomnies contre les expériences historiques de construction socialiste et contre tous ceux qui combattent les tentatives d'effacement de la contribution décisive que les communistes ont apporté à la lutte pour les droits sociaux, des travailleurs, et pour la démocratie en Europe et rejettent la déformation de l'histoire et de la Seconde guerre mondiale et l'inacceptable mise sur un pied d'égalité du communisme et du fascisme.

Ce n'est pas un hasard si cette initiative a été lancée dans une période où les luttes ouvrières et populaires se renforcent. L'intensification de l'offensive anti-ouvrière va de pair avec l'accroissement des mesures anti-communistes. Les communistes sont la cible de ces attaques parce qu'ils sont en première ligne du front des luttes, pas seulement pour que les travailleurs n'aient pas à porter le poids de la crise capitaliste, mais aussi parce que ce sont les seuls qui détiennent la véritable solution à la barbarie capitaliste. La classe dominante, comprenant très bien les impasses du système capitaliste et ses contradictions inconciliables, intensifie ses persécutions, ses menaces et ses crimes. Toutefois, quelles que soient les mesures prises, elles ne peuvent faire obstacle aux lois inexorables du développement social, et à la nécessité du renversement du pouvoir du capital. Elles ne peuvent faire obstacle au renforcement de l'organisation de la classe ouvrière et au développement de la lutte de masse pour le socialisme et le communisme.

Nous déclarons fermement que les plans anti-communistes de la bourgeoisie seront mis en échec. La supériorité de notre idéologie, de la cause juste de la classe ouvrière peuvent briser même les plus dures de leurs mesures. Nous continuerons la lutte de façon encore plus résolue et intransigeante afin de vaincre le pouvoir antipopulaire du grand capital. L'hystérie anti-communiste ne dupera pas la classe ouvrière et les forces populaires qui subissent les problèmes du chômage, de la remise en cause des droits sociaux, du Travail, à la Sécurité sociale, la barbarie capitaliste même.

Nous en appelons à toutes les forces démocratiques, progressistes et anti-impérialistes afin qu'elles nous rejoignent dans la lutte contre l'anticommunisme, une lutte qui est directement liée au combat pour les droits des travailleurs et du peuple ainsi qu'à celui pour la justice sociale, pour un monde sans exploitation de l'Homme par l'Homme.

1 – Parti communiste d'Arménie

2 – Parti communiste d'Azerbaïdjan

3 – Parti communiste du Belarus

4 – Parti du Travail de Belgique

5 – Parti communiste de Grande-Bretagne

6 – Nouveau parti communiste de Grande-Bretagne

7 – Parti communiste de Bulgarie

8 – Parti des communistes bulgares

9 – AKEL (Chypre)

10 – Parti communiste du Danemark

11 – Parti communiste d'Estonie

12 – Parti communiste de Finlande

13 – Parti communiste de Macédoine

14 – Parti communiste allemand (DKP)

15 – Parti communiste de Grèce

16 – Parti communiste ouvrier Hongrois

17 – Parti communiste d'Irlande

18 – Parti des communistes italiens

19 – Parti communiste du Kazakhstan

20 – Parti socialiste de Lettonie

21 – Parti communiste du Luxembourg

22 – Parti communiste de Malte

23 – Parti communiste de Norvège

24 – Nouveau parti communiste des Pays-Bas

25 – Parti communiste de Pologne

26 – Parti communiste portugais

27 – Parti communiste roumain

28 – Parti communiste de la Fédération de Russie

29 – Parti communiste d'Union soviétique

30 – Parti communiste ouvrier de Russie/Parti des communistes de Russie

31 – Union des Partis communistes/PCUS

32 – Parti des communistes (Serbie)

33 – Parti communiste de Slovaquie

34 – Parti communiste des peuples d'Espagne

35 – Parti communiste de Suède

36 – Parti communiste de Turquie

37 – Parti communiste d'Ukraine

38 – Union des communistes d'Ukraine

39 – Parti des travailleurs d'Irlande

Source

On notera la superbe absence du Parti Communiste Français, mais au fait : est-il encore communiste ?

 

 


Commenter cet article

manessis 02/01/2011 15:57



Non le PCF n'est plus communiste.


Et il serait temps d'en tirer toutes les conséquences!


Vivement le 2e Tours comme l'écrit "Initiative Communiste".



Tourtaux 31/12/2010 16:19



Si le PCF était encore communiste, cela se saurait.


Il est sous la coupe du socialiste MELANCHON


Il n'est même pas signataire de ce texte.


Un comble !