Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

DEBOUT LES DAMNES DE LA TERRE !…

Qu' étaient les objectifs du millénaire pour le développement ?

En 2000, lors d’un sommet de l’ONU 189 nations avaient défini un programme qui devait parait-il permettre à tous les habitants de la planète de vivre dignement !

Leur engagement était de réduire de moitié d'ici à 2015 la proportion de la population vivant sous le seuil de "l'extrême pauvreté" (soit 1 dollar par jour à l'époque).

Une conférence vient de réunir ces pays pour tirer un bilan.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon lance un cri d'alarme :

"Il est évident que les améliorations apportées aux conditions de vie des pauvres ont été scandaleusement lentes »

Oui, le capitalisme enfonce les peuples dans la misère.

- En 2010, 90 millions de personnes s’ajouteront aux 2 milliards vivant avec moins de 2 dollars par jour (seuil officiel de pauvreté) soit.

- En 2009, 8,1 millions d’enfants de moins de 5 ans, victimes de carences alimentaires, sont décédés avant l’âge de 5 ans.

- Avec 925 millions de personnes sous-alimentées (16 % de la population mondiale), la barre du milliard de personnes sera franchie.

- "Toutes les six secondes, un enfant meurt à cause de problèmes liés à la malnutrition. La faim reste la plus grande tragédie et le plus grand scandale au monde", souligne aujourd'hui Jacques Diouf, directeur général de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture).

-1 milliard de personnes n'ont pas accès à l'eau potable

-2,6 milliards à des services d'assainissement de base ;

-1 milliard de personnes souffrent de la faim,

-72 millions d'enfants demeurent non scolarisés

- les trois grandes pandémies (VIH-SIDA, tuberculose, paludisme) continuent à tuer près de 5 millions de personnes par an.

Quelles perspectives pour cette conférence de New York ?

En 2000, les pays riches s'étaient engagés à investir 0,7 % de leur PIB à l'aide publique au développement d'ici à 2015. Aujourd'hui, seuls cinq pays ont atteint cet objectif (Suède, Norvège, Danemark, Luxembourg et Pays-Bas). Non seulement la France n’a pas atteint l’objectif (0,46 % de son PIB à l'aide au développement), mais Nicolas Sarkozy a été clair, il a d'ores et déjà annoncé qu'il allait geler ce budget jusqu'en 2011. Bernard Kouchner propose "des financements innovants"  comme l'instauration d'une taxe sur les transactions financières…  “ Aujourd’hui dans le monde, le volume quotidien des transactions de change est de l’ordre de 3600 Mds de dollars. 5 centimes prélevés sur une transaction de 1000 dollars pourraient lever plus de 30 Mds par an. Près d’un quart de l’APD mondiale. Rendez-vous compte ! Qui pourrait contester qu’il s’agit là d’un moyen stable et prévisible de financer massivement le développement ? “

Pour le socialiste Kouchner, il n’est pas question de s’attaquer au capitalisme. Pire, sa déclaration sous-entend que plus il y aura de transactions plus ça « rapportera aux pauvres ». Autrement dit, plus le capitalisme se développera et mieux ça vaudra pour les pauvres.

C’est sur leur dos et contre eux que se font ces opérations, toutes ces sommes colossales appartiennent aux peuples exploités, c’est le résultat de leur travail volé par le capital.

Non ce n’est pas une taxe qu’il faut, il faut tout prendre.

Ban Ki-Moon a déclaré : “ Nous ne devons pas manquer à nos engagements envers les milliards de personnes qui attendent que la communauté internationale fasse de la promesse d’un monde meilleur inscrite dans la Déclaration du Millénaire une réalité “. Bla, bla, bla…

Les peuples n’ont rien de bon à attendre de telle conférence, ils doivent lutter et s’unir pour gagner.

Un monde meilleur c’est un monde débarrassé de la pire plaie que l’humanité est connue : le capitalisme.

source «  site communistes »

Commenter cet article