Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Libye-carte

Le gouvernement fantoche de Washington en Libye montre toute son incapacité à contrôler les centaines de milices armées, à gérer les problèmes politiques et économiques dans tous les domaines.

 

En novembre dernier, les employés des entreprises privées, des écoles et des services publics ont fait grève, pour demander le départ des milices. Une colère grandissante à la fois contre les intermédiaires islamistes des États-Unis utilisés pour faire tomber le régime Kadhafi et contre le gouvernement du Premier ministre Al Zeidan.


En réponse à ces manifestations, la milice de Misrata a tiré sur des milliers de manifestants, dont des femmes et des enfants, tuant 43 personnes et faisant plus de plus de 500 blessés.

 

Le financement colossal des islamistes par l'Arabie saoudite, les états du golfe et l'OTAN pour faire tomber le régime de Kadhafi a laissé la Libye inondée d’armes et de milices lourdement équipées, le pays s’est transformé en une base pour les groupes terroristes de la région, en exportateur d'armes et de « djihadistes » notamment en direction de la Syrie.


La production de pétrole s'est effondrée de 1,6 million de barils par jour à 150 000, et les exportations sont tombées à seulement 80 000 barils par jour.


A Benghazi un gouvernement autonome régional a été formé. Il a aussitôt créé la Libya Oil and Gas Corporation, entreprise pétrolière pour court-circuiter le « gouvernement libyen » qui  n'est pas en mesure de fournir les services les plus élémentaires.


Un tiers des travailleurs est sans emploi. Un million de partisans de Kadhafi sont en exil dans leur propre pays et des centaines de milliers de personnes ont fui à l'étranger. Cette semaine encore, un bateau avec 150 personnes qui tentaient de fuir les combats a coulé.


Obama, Sarkozy,  approuvé par Hollande nous vantaient la guerre de 2011, pour débarrasser la Lybie de Kadhafi, comme une avancée progressiste. Toutes les organisations de gauche ont soutenu  cette intervention impérialiste comme étant une aide aux « révolutionnaires ».


Cette guerre n'est pas une «révolution », pas plus qu’une lutte pour la démocratie, mais un massacre impérialiste sanglant dans lequel les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France se sont alliés aux chefs tribaux de droite, aux islamistes, aux criminels et bandits  pour faire tomber le régime de Kadhafi. Ces derniers ont mené de fait une campagne de pillage de la Libye et de son peuple afin de se partager ses ressources avec les impérialismes américain et européen.


Fabius a déclaré : « Notre action au Mali a été si spectaculaire. Nous devons continuer à être là, pour les Maliens, les Libyens et l'ensemble de la région. C'est trop important pour nous. »

Oui surtout pour protéger les intérêts des entreprises capitalistes, en pillant les richesses de la planète pour assurer leurs profits.


C’est le 17 mars 2011 que le Conseil de sécurité a adopté une résolution  qui autorisa la coalition internationale, composée de la France, la Grande-Bretagne aidés par les Etats-Unis et l’Italie, à bombarder la Libye. Des bombes pour, disait cette coalition, «protéger» les populations civiles. Deux semaines plus tard, les forces de l’Otan prenaient le relais pour continuer à «protéger» les libyens en déversant des tonnes de bombes pendant 8 mois. Ce n’est qu’après l’assassinat de Mouammar Kadhafi que les bombardements ont cessés.


L’Otan déclarera sa «mission accomplie». L’impérialisme passa aussitôt à d’autres combats, notamment la Syrie laissant les libyens avec leurs morts dans un pays en ruine et complètement déstructuré. Les nouveaux dirigeants ont utilisé l'extorsion, l'assassinat, les enlèvements et la torture pour s'enrichir.

 

Aujourd’hui la France, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, l’Italie… expriment leurs «inquiétudes» sur la situation en Libye. Ces valets du capital sont capables de toutes les abjections, ils ordonnent de tuer puis font mine de «s’inquiéter».


Nicolas Sarkozy a envoyé les forces militaires de notre pays pour faire le sale boulot de l’impérialisme U.S. Hollande poursuit avec le même cynisme, Mali, Centre Afrique, Syrie, Ukraine, soutient d’Israël dans ses crimes…

Aujourd’hui, la Libye est plongée dans le chaos.


Les combats font  rages entre milices rivales à Tripoli pour le 15éme jour consécutif.


L'aéroport international de Tripoli est fermé depuis le 13 juillet, les combats ont fait au moins 97 morts et 400 blessés,


Ces affrontements, les plus violents à Tripoli depuis 2011, ou  règne l’insécurité, a contraint les banques et les stations-services à fermer, paralysant la capitale.

Pays extrêmement riche en pétrole, il fait face à une pénurie de carburant…


En plus de l'insécurité, les habitants de Tripoli font face à une dégradation sans précédent de leurs conditions de vie, avec des coupures fréquentes d'électricité et d'eau courante.

Ces combats meurtriers ont conduit plusieurs pays occidentaux à rappeler en urgence leurs ressortissants.


Ces départs risquent de paralyser davantage le pays, des expatriés travaillant pour des compagnies occidentales ont été évacués, l'annonce du départ de 3 000 médecins et infirmiers va conduire à une pénurie en personnel médical.


Un tir de roquette a provoqué dimanche l'incendie de vastes réservoirs de carburant près de Tripoli. De grands réservoirs de gaz ménager pourraient exploser.


Ces combats participent d'une lutte d'influence entre courants politiques, après les législatives du 25 juin, les  « libéraux » auraient remporté plus de sièges que les islamistes, qui tentent désormais de marquer des points sur le plan militaire.


Les maitres de l’économie capitaliste tirent les ficelles de ces marionnettes pour s’approprier les richesses de la planète, les règles sauvages du capitalisme sont appliquées, peu importe le massacre des peuples.

 

 

 

SOURCE:

www.sitecommunistes.org

Commenter cet article