Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

L’histoire a ceci d’intéressant qu’elle permet de mettre en perspective des actes ou des prises de position, voire des mœurs qui étaient naturels à une époque et qui aujourd’hui, paraissent impensables. C’est le cas du discours de l’ancien président égyptien Nasser dans une vidéo signalée par un blog de Rue89, discours qui semble postérieur à l’attentat que l’homme d’état avait subi en 1954 et qui lui avait permis de dissoudre la confrérie des Frères musulmans et d’envoyer en prison quelques uns de ses dirigeants. Ce discours met le doigt sur cet incroyable recul de civilisation que constitue actuellement la prise de pouvoir, notamment idéologique, des intégristes islamiques.

Nasser raconte une négociation avec les Frères musulmans quelques mois après sa prise de pouvoir :

« En 1953, nous voulions vraiment travailler ensemble, avec les Frères Musulmans, pour qu’ils deviennent raisonnable. J’ai rencontré leur responsable. On s’est assis et il a présenté ses exigences. Qu’a-t-il dit ? Il a commencé par dire : il faut que tu imposes le voile en Égypte. Que tu demandes que chaque femme porte le voile en sortant dans la rue. »

L’auditoire éclate de rire et un : « Qu’il le porte, lui ! ». Les rires redoublent...

Nasser poursuit :

« Je lui ai répondu : si je faisais cela, ce serait un retour à l’époque de Al-Hakim bi-Amr Allah (au XIe siècle, ndlr) qui interdisait aux femmes de sortir dans la journée ! (rires) Pour moi, chacun doit rester libre de ses choix. Il me dit : c’est vous le gouverneur, vous pouvez décider. Je lui réponds : Monsieur, votre fille est en faculté de médecine, elle ne porte pas le voile (rires). Si vous, vous n’arrivez pas à faire porter le voile à une fille, la vôtre, comment voulez vous que le je fasse porter à 10 millions de femmes égyptiennes ! » (Explosion de rires dans l’audience).

Et aujourd’hui, la pression communautariste et anti-laïque voudrait imposer à la France un tel recul de civilisation, la "moisissure médiévale" disait Lénine. Ce type de pression s’est même manifesté dans l’enceinte de la fête de l’Humanité 2012, interdisant l’expression de l’invitée Caroline Fourest. Il est vrai que les intégristes sont depuis longtemps les marionnettes de leurs puissants soutiens impérialistes. C’est le cas à l’heure actuelle dans leur croisade contre les régimes nationalistes du Proche et du Moyen-Orient qui refusent de livrer leurs richesses aux capitalistes occidentaux. Comme c’était déjà le cas à l’époque de Nasser.

Pascal B.

Source : site "Faire vivre le PCF"

Commenter cet article