Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

plumes-austerite.jpg

Pour financer les 40 milliards d’euros d’exonérations patronales versés au titre du pacte de responsabilité, le gouvernement Valls a décidé de réduire les dotations aux collectivités locales de 11 milliards d’euros d’ici 2017.

 

Des conseillers généraux de Seine-Saint-Denis ont dénoncé cette ponction budgétaire, alors que les charges qui pèsent sur le conseil général sont en hausse.

 

La Seine-Saint-Denis va perdre plus de 22 millions d’euros en 2015 après 10 millions en 2014. Un conseiller UDI dénonce cette «ponction incroyable, cette saignée atroce». Cette diminution remet en cause le remboursement de la carte des transports, l’aide aux investissements des collectivités locales en matière d’équipements sportifs et culturels. Le budget du conseil général sera soumis au vote le 18 décembre.

 

La diminution des dotations de l’Etat aux communes ne passe pas auprès des maires du département. Des maires manifestent leur mécontentement, multiplient les initiatives, font signer des pétitions : «les plumés de l’austérité se rebiffent», ferment la mairie.

 

A Stains (35 000 habitants), une baisse de 3 millions d’euros d’ici 2017. «Comment va-t-on pouvoir investir dans des équipements publics, sachant que 5 millions d’euros sont nécessaires pour construire une école ?» déclare le maire qui se dit inquiet pour son futur programme de rénovation des écoles.

 

Pour la commune, Ile Saint Denis (6 500 habitants), le désengagement de l’Etat s’élève à 750 000 euros. «C’est comme si l’on fermait tous les centres sociaux de la ville pendant un mois», explique Elisabeth Bourgain, conseillère municipale EELV.

 

A Noisy-le-Grand, pour le maire PS, Michel Pajon : «l’ensemble des dispositions provoquera une diminution de dotation à ma ville de plus de 3,1 Millions d'euros, soit 2,6 % du budget de fonctionnement, détaille-t-il. Si je voulais la compenser, il faudrait que j’augmente les impôts de 10 %, ce qui est impossible. »

 

La question est posée : les élus protestataires vont-ils appliquer les mesures dictées par le gouvernement Hollande-Valls ? En appeler à la mobilisation unie de la population avec ses organisations contre les ponctions budgétaires ?

 

source: POI

Commenter cet article