Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Au siège du MEDEF, ce soir [28 mai 2013], la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC (Cadres),  ont prévu de présenter avec les organisations patronales (le MEDEF, la CGPME et l’UPA, Artisans)  des conclusions communes pour « réinventer la croissance » et « agir ensemble pour une dynamique économique ».

 

 

Ce front commun s’affiche trois semaines avant la conférence sociale avancée par François Hollande aux 20 et 21 juin. Le texte a vocation à être soumis à cette conférence, selon la CFDT, au cours de la « table ronde » intitulée « filières d’avenir ».

 

 

Il entend, selon M. Pierron, secrétaire national, « sans abandonner les secteurs traditionnels », définir des secteurs où orienter l’investissement (numérique, économie « verte », véhicules électriques, ferroviaire, énergie, tourisme, gastronomie, services à la personne, etc.)

 

 

Il se fixe aussi, en particulier, d’alimenter la conférence sur  les questions de « la nouvelle gouvernance », de la « redéfinition du rôle de l’État, des collectivités territoriales et des organisations patronales et syndicales », pour M. Thouvenel, vice-président de la CFTC.

 

 

Il est le résultat de « délibérations » engagées entre ces organisations depuis janvier 2012, dans la continuité d’une recherche d’un « diagnostic commun » qui avait déjà abouti à la signature de l’Accord National Interprofessionnel (ANI) de flexibilité du travail, transposé en loi dite de « sécurisation de l’emploi ».

 

La CGT et FO, qui ont refusé de signer l’ANI et se sont opposées sa transposition législative, n’ont pas participé au texte présenté ce soir au siège du MEDEF.

 

Source POI

 

Commenter cet article