Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

polex

La France doit rompre avec sa tradition coloniale et impérialiste, cesser enfin de s’ingérer militairement, politiquement et économiquement dans les affaires intérieures d’autres peuples au Moyen-Orient 

 

Les adhérents du Collectif communiste Polex, réunis le 28 novembre 2012, notent que la politique d’austérité « européenne » mise en place par le Président Hollande et son gouvernement les rend chaque jour plus impopulaires. Ils regrettent de voir le Président, en quête de remontée dans les sondages, flatter les nostalgies coloniales d’une partie de l’opinion et reprendre à son compte le discours belliciste et irresponsable de son prédécesseur Sarkozy en matière internationale.

 

-Pratiquant la fuite en avant, le Président Hollande intervient toujours plus dans la guerre civile qui embrase la Syrie. Alors qu’il devrait reconnaître que le choix des dirigeants de Damas ne relève que des Syriens, condamner les intervenants extérieurs, prôner la négociation et l’arrêt des combats entre les belligérants, il fixe comme seul objectif le remplacement du gouvernement Assad par la coalition des opposants parrainés par le Qatar, alors que les insurgés les plus actifs sont des mercenaires venus de l’étranger ; il est le seul en Europe à reconnaître officiellement ces opposants comme représentatifs du peuple syrien. Il leur promet un ambassadeur à Paris et un soutien militaire que même Obama hésite à apporter. Il rejoint dans ce conflit les va-t-en-guerre du Qatar, d’Arabie Saoudite, d’Israël et de Turquie, prêts à risquer une guerre régionale ou continentale, dirigée contre l’Iran et les mouvements anti-impérialistes du Moyen-Orient, et notamment du Liban.

 

-Le Président Hollande a apporté sa caution et son approbation publique au gouvernement Netanyahou d’Israël, qui a multiplié par centaines de milliers les colons en territoire palestinien, et a tué plus de 150 personnes à Gaza, par des bombardements tout aussi brutaux que ceux de Syrie. Malgré ses engagements précédents, et à l’inverse de l’attitude de la France depuis plusieurs décennies, il choisit trop souvent la thèse des occupants israéliens en ne condamnant pas les colonisations, le bombardement meurtrier de Gaza et son blocus criminel par Israël. Il a souvent hésité à soutenir l’admission à l’ONU de la Palestine comme promis durant la campagne électorale, et ne s’y est résolu que sous la pression de nombreux Français indignés de cette trahison.

 

Paris, le 29 novembre 2012

Commenter cet article