Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

la-poste

En grève depuis le 21 mai 2014 , (pendant 52 jours), les postiers de Paris 15 obtiennent des résultats non négligeables, ils ont contraint La Poste à engager des discussions, ils ont décidé de suspendre leur mouvement après la signature d’un protocole de reprise avec la direction parisienne de La Poste.

 

La Poste aura quand même attendu le 13 juin pour faire une 1ère proposition aux syndicats CGT et Sud de Paris 15, avant rien n’était négociable ! C’est le « dialogue social » organisé par une entreprise dont le PDG Wahl, nommé par le gouvernement, entend supprimer nationalement 90 000 emplois d’ici 5 ans. La Poste  reçoit pour cela  280 millions d’€ en moyenne par an avec le crédit d’impôt compétitivité, une prime aux licenciements en quelque sorte, un comble ! Voilà les résultats de la privatisation !


Le directeur d’établissement de Paris 15 s’est particulièrement distingué puisqu’il est parti en vacances, lors du démarrage de la grève, il a fallu qu’il revienne pour répondre au mouvement, mais quel mépris pour le personnel et les usagers du 15ème arrondissement !


La Poste aura durant ce conflit, usé de tous les artifices antisyndicaux et de répression contre les grévistes : mensonges répétés sur l’état des discussions avec les syndicats, fermetures des toilettes aux grévistes, usages de cadres pour « casser la grève », deux cadres « maison » par tournée pour remplacer un facteur. Partis en vacances à la fin du conflit… Ils auront à répondre aux réclamations des usagers à leur retour.

 

Pour diviser les travailleurs en lutte, La Poste a systématiquement remis en cause les protocoles envisagés le matin, en les écartant dans les discussions de l’après-midi, cherchant sans cesse les incidents qu’elle n’aura pas trouvés.


Trois huissiers embauchés par La Poste chaque jour !  Elle n’a pas hésité à envoyer les CRS contre les grévistes, comme s’il s’agissait de terroristes. Elle n’a pas hésité non plus à ponctionner des jours de grèves qui n’existent pas, sans prévenir les organisations syndicales, ne laissant que le montant correspondant au RSA, n’hésitant pas à affamer les grévistes pour faire pression.


Les postiers de Paris 15 n’ont jamais été seuls dans ce conflit, ils ont reçu le soutien des usagers et des salariés du 15ème, le soutien des autres bureaux de Poste en lutte contre les milliers de suppressions d’emplois, le soutien de l’UD CGT de Paris, de SUD.


FO localement n’a pas pris part au conflit, et pour cause ! Elle a soutenu le directeur d’établissement... Les mauvaises langues disent qu’ils sont du même syndicat … Quant à la CFDT, absente à Paris 15, elle n’a pas cessé de distiller son venin dans les autres centres de distribution avec le concours de la direction.


Rien n’a pu entamer la détermination des postiers en grève, la direction a dû reculer :


-Le régime de travail est maintenu (la direction voulait modifier les week-ends),


-Les imprimés publicitaires ne seront plus distribués pendant deux ans,


-2 emplois sont créés ainsi que 3 CDD, 6 « renforts » sont prévus sur les postes ou il manque du personnel,


-Réorganisation de la distribution par la mise en place de moyens supplémentaires,


-Allègement des charges portées,


-10 jours de grève sont neutralisés,


-Avances sur salaire suite au conflit,


-Pas de conséquence pour les agents qui ont rejoint le conflit


A La Poste, les luttes sont nombreuses : dans l’Aveyron, les Bouches du Rhône, le Cher, en Corse, l’Hérault, l’Isère, les Landes, à Angers, Le Mans, Macon, Nantes, à Besançon dans le Doubs, etc… avec les mêmes revendications, l’emploi et les conditions de travail.


A Paris 15, Communistes a répondu présent dès le 1er appel du samedi 24 Mai 2014, soutenant les grévistes dans leur lutte et les appelant à rester unis sur leurs revendications.

 

Plusieurs partis ont soutenu la lutte, mais aucun n’a proposé la nationalisation, le retour de La Poste dans un grand service public national géré par les travailleurs, ce que défend Communistes.


Le Parti Socialiste, instigateur de la casse, complote avec le MEDEF  pour infliger les mauvais coups.   


Wahl le PDG de La Poste et Valls parlent de « dialogue social » c’est au contraire le  monologue du capital qu’ils veulent imposer. La lutte des postiers les a fait reculer.  

 


SOURCE:

www.sitecommunistes.org

Commenter cet article