Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

riche-en-pauvres.jpg

Les politiques, les experts en tout genre, les journalistes parlent volontiers de la souffrance, voire de la douleur de la population. D’où vient- elle ? De la crise. Mais la crise de quoi ? Mystère.

 

Leurs discours masquent la réalité de la misère qui trouve son origine dans le système capitaliste. Accumulation de celle-ci à un pôle,  entassement des profits et des richesses à l’autre.

 

Les conséquences en sont dramatiques dans toutes les régions françaises. Aucune n’est épargnée.

 

Nos camarades du Nord- Pas de Calais nous ont fait parvenir ce que vivent tous les jours des hommes et des femmes de cette région qui  a vu disparaitre ce qui avait fait  sa richesse, résultat de la dure exploitation des travailleurs : mines, sidérurgie, construction navale, textile, papier et bien d’autres activités industrielles. Cela au nom de la rentabilité. Et cela se poursuit avec les suppressions d’emplois à la Redoute, les menaces sur la cristallerie d’Arques. Aucune implantation sérieuse de nouvelles industries n’a eu lieu pour remplacer cette casse. C’est une région saignée à blanc qui ne vit plus, elle survit.

 

Une fois payées les dépenses indispensables (nourriture, loyer, chauffage, électricité et depuis deux ans les impôts) il ne reste pratiquement plus rien pour vivre. C’est là que l’on trouve un des plus fort taux de personnes obèses résultat d’une mauvaise alimentation parce que la moins chère. Plus grave encore les services sociaux sont aujourd’hui confrontés à des personnes qui n’ont pas mangé depuis plusieurs jours. D’autres ne peuvent plus se soigner  parce qu’elles ne sont pas en mesure d’avancer le prix des visites  chez le médecin ou celui des examens que nécessite leur état de santé (même à l’hôpital). Dans de telles conditions les familles explosent, les jeunes ne voient aucun avenir sauf Pôle Emploi et le RSA.

 

Le Louvre a installé une annexe à Lens. Un très beau musée. Il n’en reste pas moins que Lens reste une ville morte, vidée de son industrie. De même Lille capitale de la culture européenne il y a quelques années, n’a pas vu son taux de chômage reculer.

 

Pourtant la richesse existe.

 

Le département du Nord est le deuxième après Paris en nombre de contribuables pour l’impôt sur la fortune. C’est là que l’on trouve les familles Mulliez, Bonduelle, Durand, etc. Comme beaucoup elles échappent à l’impôt,  elles et leurs multinationales grâce aux lois votées par les gouvernements à leur service.

 

Tous les jours des sommes énormes circulent autour de la planète. Ainsi sur les devises. 26.000 milliards de dollars (26.000 !) sont échangés chaque jour dans la spéculation sur les monnaies par seulement cinq banques (City, Deutsche Bank, UBS, Barclay, JP Morgan). Autant d’argent qui ne sert qu’au profit capitaliste au détriment de l’investissement utile

 

 

Au moment où l’humanité produit autant de richesses, où elle peut vaincre la pauvreté, la maladie, l’ignorance, au moment  où de nouvelles possibilités apparaissent chaque jour le capitalisme fait la démonstration qu’il est incapable de répondre aux besoins les plus élémentaires du genre humain. C’est sa nature, il n’est pas là pour y répondre, il est là uniquement  pour entasser des  profits à court terme.

 

Le combattre tous les jours pour le remplacer par un système socialiste est une nécessité.      

 

source: www.sitecommunistes.org

 

Commenter cet article

BA 13/11/2014 17:47


 


La misère n'est pas une réalité pour les élites françaises.


 


Une forte odeur de pourriture généralisée.


 


En France, ça pue.


 


C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont effondrées ?


 


C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont déshonorées ?


 


C'était quand, la dernière fois où les élites françaises se sont discréditées ?


 


Réponse :


 


La dernière fois, c'était en 1940.


 


Et la Troisième République en est morte.


 


Aujourd'hui, c'est la Cinquième République qui agonise.


 


Le scandale de la semaine :


 


Euh, non …


 


Le scandale du jour :


 


Déclarations de patrimoine : trois parlementaires UMP dans le viseur de la justice.


 


La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a annoncé jeudi 13 novembre avoir saisi le parquet concernant trois parlementaires UMP dont les déclarations de patrimoine ont
omis des "avoirs détenus à l'étranger".






Il s'agit des députés Bernard Brochand (Alpes-Maritimes) et Lucien Degauchy (Oise), ainsi que du sénateur Bruno Sido (Haute-Marne).