Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Environnement : conférence de Rio + 20

  et «Sommet des Peuples pour la justice sociale           et environnementale» du 15 au 23 juin 2012

La conférence de Rio+20 fait la promotion de «l’économie verte», qui permettrait une «gestion durable» de la planète. En réalité, telle que posée dans les documents officiels, elle se résume à considérer la nature comme un capital à gérer de la manière la plus efficiente. Cela suppose de créer de nouveaux marchés, donnant un prix aux fonctions écologiques qu'assurent les plantes, les animaux, les écosystèmes. Dès lors, cette «économie verte» est une nouvelle étape dans la marchandisation et la financiarisation de la vie et du vivant, en incluant la nature dans le cycle du capital et de l’accumulation.

 

En parallèle de la Conférence officielle se tiendra le «Sommet des peuples pour la justice sociale et écologique, contre la marchandisation de la vie et pour la défense des biens communs» à Rio de Janeiro, du 15 au 23 juin. Le 20 juin sera une journée mondiale d'action.

 

Multiplions les initiatives et dynamiques citoyennes, en amont et en écho à ce Sommet des peuples, pour alerter sur les enjeux de la Conférence et montrer comment un autre futur est possible !

 

Nous le ferons notamment à partir des luttes actuelles contre les gaz et huiles de schistes, les grands projets inutiles, le nucléaire, l'agro-industrie, et pour la justice sociale et écologique.

 

D'autres mondes sont possibles et nécessaires, réinventons-les ici et maintenant !

 

La NATURE n'a pas de prix.

 

L'économie verte est à l'honneur. Le sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 2012 en a fait le nouveau récit pour une sortie de la crise globale. Mais l'économie verte ne se résume pas au green-washing ou à la croissance verte. Elle se fonde sur l'octroi de nouveaux droits de propriété privée sur les biens naturels, sur le libre-échange et sur la négation des droits des populations.

 

Une marche de plus est en passe d'être franchie.

 

Les grandes fonctions écologiques de la planète -stockage du carbone, purification de l'eau, pollinisation- pourraient être transformées en «services éco-systémiques» échangeables et valorisables ou en nouvelles marchandises globale et lucratives.

 

Au lieu de prendre acte du fait que l'économie est un sous-système de la biosphère, cette «économie verte» transforme la nature en une entreprise géante, productrice de services, bientôt contrôlée, si les peuples ne s'en mêlent pas, par quelques firmes et fonds financiers.

 

Biodiversité, climat, ressources minières et fossiles sont ainsi devenus de nouveaux terrains de jeu pour firmes transnationales et projets technoscientifiques.

 

De nombreux mouvements sociaux, nous invitent à nous libérer de la finance verte et à récupérer les communs, ce qui ouvrira les voies vers des sociétés justes, démocratiques, soutenables et respirables.

(http://www.france.attac.org/articles/la-nature-est-un-bien-commun-p..)

 

A noter que les associations Attac 87, les Amis de la Terre Limousin, le CCFD-Terre Solidaire, la Maison des Droits de l’Homme, le Réseau Agriculture Durable Limousin, le SDN 87 organisent une Conférence-débat Rio+20 : Capitalisme vert ou objection de croissance ? avec Paul ARIES mardi 19 juin 20h30 Salle du Temps Libre à Limoges (derrière l'Hôtel de Ville).

 

Un rassemblement Rio+20 : pour une justice sociale et écologique est également prévu Place de la Motte à Limoges mercredi 20 juin à 18h30.

 

Michel Vaury, Saint Jouvent (Haute-Vienne)

Le 14 Juin 2012

 

Forum des lecteurs

l-echo

Commenter cet article

CA 20/06/2012 11:57


Rien de neuf en fait : c'est la poursuite d'une tendance à l'"économisation" qui a déjà été bien analysée par la science politique : http://yannickrumpala.wordpress.com/2011/08/20/sur-l%e2%80%99economisation-comme-force-et-comme-tendance/

CCL 20/06/2012 10:32


Notre planete existe depuis en gros 4 milliards et demi d'annees.


L'homo-sapiens existe depuis a peu pres 70 000 ans.


L'homme a ete une creation de notre planete, au meme titre que des millions d'autres especes animales et vegetales.


Mais, historiquement,  jamais une espece unique, l'homo-sapiens, n'aura cause autant de mal , et en si peu d'annees, a notre planete.


En moins d'un siecle, l'homme a ete responsable de la perte de 40% de la bio-diversite de notre planete. Un siecle , un grain de sable sur la plage !!


L'homme detruit tout, y compris lui-meme.


Certains scientifiques sont convaincus que l'homo-sapiens sera la cause de sa propre exinction et cela AVANT LA FIN DU 21eme SIECLE !


 


Nous sommes comme un TGV lance a vitesse maximum sur une voie qui  s'interrompt au bord du gouffre. Le moment viendra, durant ce siecle, ou il sera trop tard pour freiner.


Une seule chose pourra sauver l'homme et la planete de la destruction : ce sera la destruction du capitalisme par l'instauration du socialisme et du communisme sur la terre entiere.


Le communisme du 21eme siecle liberera l'homme et la nature.


Je suis de l'avis que le marxisme-leninisme est fondamentalement vrai et juste. Mais je pense qu'il devra se developper et s'enrichir en ce qui concerne les rapports entre l'homme et la
nature. Les grands theoriciens du communisme du 19eme et 20eme siecle (Marx, Engels, Lenine, Staline) ont toujours considere que l'homme etait en combat permanent contre  la nature et
que les modes de production socialistes et communistes permettraient le developpement infini des forces productives, et la conquete finale de la nature par l'homme.


Pour moi, le communisme du 21eme siecle , qui sauvera l'homme ET la nature de la destruction, apportera LA RECONCILIATION FINALE de l'homme AVEC la nature.


Il ne saurait en etre autrement. La nature nous a crees, elle est notre createur supreme. On respecte celui qui nous a donne la vie et on le venere. L'homme n'a aucun droit de pretendre
soumettre la nature ,au contraire l'homme doit se soumettre humblement et respectueusement a la nature.


 La nature a cree l'homme en tant qu'une espece parmi tant d'autres, mais chaque espece (animale ou vegetale) est liee dialectiquement l'une a l'autre, a besoin l'une de l'autre.


Lorsque l'homme cause la disparition de telle ou telle espece vegetale ou animale, c'est une partie de l'homme qui disparait egalement.


Notre planete n'est pas infinie, elle a des limites tres finies. Pour cela , nos forces productives ne sauraient egalement croitre a l'infini.


L'homme communiste sera un homme humble, et respectueux,  en communion totale avec la nature, qui saura bien le lui rendre genereusement , et cela a l'infini.

Henri 19/06/2012 23:01


Rio et le grenelle ont été inventés et conçus pour justifier le capitalisme.....durable


amitiés


Henri

caroleone 19/06/2012 20:12


Ils ont bien raison de refuser cette économie verte qui est une vraie fumisterie encore !


La terre au peuple, tierra y libertad !


Amitiés


 


caroleone