Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

SNPL.jpg

Depuis lundi 15 septembre 2014, la grève des pilotes d’Air France est massivement suivie: 60% selon la direction, 75% selon le syndicat SNPL .


Au troisième jour de grève, "la profession est derrière nous, la mobilisation est forte, ça montre que notre combat est juste", a déclaré Jean-Louis Barber, président du SNPL AF Alpa (syndicat majoritaire), à l’issue de la première assemblée générale organisée depuis le début du conflit. Plus de 250 pilotes ont pris part à la réunion. Le message de l’AG était de "tenir bon sur le contrat unique" a résumé François Hamant, du syndicat Alter.


Les grévistes exigent toujours un contrat unique pour tous les pilotes travaillant dans les compagnies du groupe (Air France, Transavia, Hop), aligné sur les conditions actuelles offertes par Air France. La direction a qualifié cette exigence «d’aberration».


Le groupe AF-KLM souhaite développer la flotte de Transavia en France en attirant des volontaires d’Air France. Il veut aussi ouvrir de nouvelles bases Transavia en Europe dès 2015, avec des pilotes sous contrats locaux.


La direction espérait pourtant que sa dernière proposition, limiter la flotte de sa filiale low cost,Transavia, à 30 avions, allait débloquer la situation. Mais les représentants syndicaux des pilotes ont refusé d’entériner ce qu’ils appellent "la mauvaise blague" de la direction. Ils craignent la création de Transavia Europe, une structure permettant d’ouvrir des bases dans différents pays d’Europe et de recruter localement les pilotes et les personnels navigants. Le SNPL rappelle que le développement de Transavia s’était accompagné de 220 suppressions de postes en 2013,


Le PDG de la compagnie, Alexandre de Juniac, avait affirmé lundi qu’il avait l’appui du gouvernement.  "Il faut arrêter cette grève qui  n’est pas comprise", a réagi le Premier ministre mercredi. Mardi, le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis avait demandé l’arrêt de cette grève qu’il juge «hors de propos».


Le SNPL a reçu en revanche le soutien du syndicat des pilotes néerlandais de la KLM, l’autre compagnie du groupe.


source: POI

Commenter cet article