Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

La SYRIE, SUR LE CHEMIN DU PACIFIQUE

par Jean Lévy



"Le Monde" (daté du dimanche 17 et lundi 18 mard 2013) fait son titre : "En Syrie, l'irrésistible ascension des islamistes et rebelles du front Al-Nostra - Le mouvement armé s'impose peu à peu comme la principale formation anti-Assad"

 

Et "Le Monde" commente :

 

"Inscrit par le Département d'Etat américain sur la liste des organisations terroristes, le Front Al-Nostra est encensé par les Syriens (anti-Assad, bien sûr !), pour sa bravoure au combat, sa discipline et sa probité. au point que ce groupe armé est en train de s'imposer comme le principal groupe armé en Syrie (...) Certains observateurs en font une filiale de "l'Etat islamique en Irak, lui-même affiliué à Al-Qaida. Plusieurs témoignages recueillis dans le nord de la Syrie laissent penser que Jabhat Al-Nostra est un groupe très majoritairement syrien - autour de 80% - proche idéologiquement d'AlQaida"...

 

Quant aux autres forces rebelles, qualifiées, elles, de "démocratiques", "Le Monde" en trace le portrait :

 

"Par contraste, l'Armée syrienne libre (ASL), un regroupement hétéroclite de brigades fondées et commandées par des chefs locaux, à mauvaise réputation à cause des exactions commises par certains commandants, pillage des biens de l'Etat, rackets, enlèvements, détournement de l'aide humanitaire ou d'armes destinées à être revendues sur le marché noir se multiplient à mesure que la Syrie s'intatalle dans une économie de guerre".

 

Mais "Le Monde" s'inquiète  aussi de la dérive des combattant d' Al-Nostra, qualifiés par le quotidien pour leur "bravoure au combat", leur "discipline au combat" et leur "probité", le journal note dans le même article que " la bonne réputation des combattants d'Al-Nostra commence à s'effriter à cause du zèle religieux de certaines recrues, notamment les étrangers".

 

Et de citer des exemples d'affrontements entre groupes affiliés à l'ASL et ceux de Al-Nostra, ces derniers repprochants aux premiers leurs chants "impies" ou "la présence de femmes lors des manifestations rituelles du vendredi" ou de "cigarettes allumées". Ce qui conduit les uns et les autres à effectuer des "raids punitifs" contre les groupes rivaux.

 

Ainsi Christophe Ayad, le journaliste du "Monde" décrit la situation dans le camp que ce journal dit "de référence", qualifie de "démocratique", et dont  il faudrait, d'urgence, doter les combattants d'armes les plus sophistiquées, les missiles dernière génération, en premier.

 

Quelle que soit l'opinion qu'on ait sur le régime de Bachar el-Assad, dont chacun reconnaît qu'il est le seul laïc de la région, où le voile n'est pas imposé aux femmes - qui ont les mêmes droits que les hommes -, on peut se poser légitimement la question :

 

Quelles arrières pensées animent le président de la République et son gouvernement PS, qui veulent fournir aux forces en guerre contre le régime légal d'un Etat souverain, les armes les plus perfectionnées ?

 

Les dirigeants français connaissent parfaitement la nature et l'idéologie des "rebelles" qu'ils veulent aider militairement à prendre le pouvoir à Damas, ces mêmes"rebelles" qu'ils prétendent combattre au Mali.

 

Alors, pourquoi cette volonté d'en découdre de la part du pouvoir socialiste, soutenu en cela par les responsables UMP, tel Alain Juppé ?

 

Une explication, la plus plausible :

pour la France, jouer le rôle du meilleur petit soldat de l'Otan dans le cadre du déploiement nouveau de l'impérialime US, défini par Barak Obama, qui, dans la répartition des tâches, laisse à "l'Europe" s'occuper de "l'arrière-cour" du Proche et du Moyen-Orient, tandis que Washington  réserve sa priorité à la zone du Pacifique, la Chine étant dans le colimateur américain.  

 

Mais quand on regarde la carte, on s'aperçoit rapidement que la Russie et l'Iran sont sur le chemin du Pacifique...

Asie-carte.jpg

...Et la Syrie aux premières loges.

Jean Lévy

sur son blog

Commenter cet article

Clinique esthétique 23/03/2020 13:13

Très bonne analyse, j'aime et je partage.

Lipofilling visage Tunisie 12/02/2020 12:28

Je vous félicite , très bon article :)