Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

Dilma-Rousseff

Courte victoire de Dilma ROUSSEFF puisque à peine 3 millions de voix sur 142 millions d’électeurs la séparent de son adversaire Aecio Neves candidat du Parti social démocrate brésilien (Centre-droit) : 52,64% contre 48,36%.


Dilma Rousseff a bénéficié du soutien des Etats les plus pauvres bénéficiaires des réformes sociales du président Lula Ignacio da Silva qui ont sorti de leur extrême misère 40 millions de Brésiliens grâce à un salaire minimum plusieurs fois revalorisé, un accès plus facile à l’enseignement ( bourses, nouvelles filières), et une politique de logements bon marché .


Dans les Etats du Nordeste, région la plus pauvre du Brésil, elle obtient 70% des suffrages alors qu’elle a largement perdu dans l’Etat de Sao Paulo, bastion d’Aecio Neves. Défaite compensée par une large victoire dans les deux grands Etats industrialisés de Rio (plus de 55% des suffrages) et de Minas Gerais où A. Neves a été gouverneur pendant huit ans.


Après avoir remercié ses électeurs, Dilma Rousseff en a appelé au dialogue avec ses adversaires. Elle a déclaré que le « dialogue, c’est le premier engagement de son nouveau mandat » et  s’est engagée à mener une profonde réforme politique et à renforcer la lutte contre la corruption.


D.Rousseff commence son deuxième mandat dans une situation plus difficile qu’en 2010. L’inflation est de 6,5% , le taux de croissance n’augmente que de 0,3%, et le nombre de création d’emplois diminue.

 

source: POI

Commenter cet article