Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Le mercredi 2 janvier 2013, François Chérèque a été nommé Inspecteur Général de l’IGAS (Inspection générale de l’action sociale) par le gouvernement, un poste prestigieux et particulièrement bien rémunéré, puisqu’il est de 8000 euros mensuels hors primes et avantages. Aussi, pour ne pas paraître sectaires et dirigés, nous rappelons la nomination (par le gouvernement Sarkozy) en 2009 au poste de Conservateurs des Hypothèques (10 000 euros mensuels hors primes et avantages), puis l’élévation en 2010 (par Christine Lagarde, actuelle présidente du FMI et ex Ministre de l’Industrie) au grade de Chevalier de la Légion d’honneur, et enfin le renouvellement de son mandat en avril 2012 (par le gouvernement Sarkozy) à la Commission économique de la nation… de l’ex n°2 de la CGT, Jean-Christophe Le Duigou, 64 ans et intelligence réformiste et réformatrice de la confédération ouvrière… on comprend mieux pourquoi nous avons perdu le combat des « retraites »… en 2010 mais aussi quand on lit le livre qu’il a co-écrit avec Jean-Marie Toulisse, le « monsieur retraite » de la CFDT «L'avenir des retraites »

 

D’autres sources laissent entendre que François Chèrèque va intégrer de hautes fonctions au sein du très sélect club « Terra Nova », un cercle de réflexion bourgeois créé par des élites du PS « humanistes tendance libérale ». Décidément, le syndicalisme de compromission mène donc à tout et sans problème pour ses chefs !

 

Espérons que notre camarade Edouard, de la CFDT Florange, aura compris combien cette leçon et que la traitrise de classe se paye sur le dos des travailleurs : après le coup des retraites, de la sécu et de la compétitivité, la note s’allonge pour la classe des travailleurs.

 

François Chérèque, dans ses derniers mois comme secrétaire général de la CFDT, avait annoncé que « si l’augmentation des prélèvements obligatoires pour sauver la France était inéluctable, l’augmentation de la CSG était la seule qui puisse être acceptable »

 

Aussi, devant cette réaction quelque peu bizarre du François, il nous faut faire un petit rappel historique et social. La CSG fut inventée et mise en place par Michel Rocard quand il fût le 1er Ministre de François Mitterrand. Jacques Attali, économiste social-libéral, le conseiller de François Mitterrand avait osé déclarer sur ce nouvel impôt : « Avec la CSG, la gauche a trouvé le moyen d’inventer une fiscalité injuste ». On ne saurait mieux dire 20 ans plus tard après 17 années de droite au pouvoir.

 

Mais quel est le rapport entre François Chérèque de 2012 et Rocard des années 1990 ? La réponse est dans la famille : « Jacques Chérèque » le père de François, ex CFTC, qui fût secrétaire général de la CFDT Métallurgie (FGM) puis secrétaire général adjoint de la CFDT et qui devint Ministre de Michel Rocard de 1988 à 1991. Jacques, le père Chérèque, eut en charge le Ministère de l’aménagement du territoire et la reconversion industrielle… c’était en quelque sorte le Montebourg des années 90, mais après avoir accompagné le démantèlement d’une industrie : cela s’appelle un « pompier-pyromane opportuniste et sans scrupule »… Aussi, là aussi rappelons pour ne pas paraître sectaires et dirigés, que J.C. Le Duigou a créé le cercle « Confrontations » en 1991 avec le même Michel Rocard.

 

Et notre Jacques Chérèque, qui fût un des co-organisateurs de la fermeture de nombreux sites sidérurgiques dans le cadre du plan européen de la SECA (le très réactionnaire plan du Baron belgo-hongrois, Etienne Davignon - 450 000 emplois supprimés entre 1974 et 1985) mais aussi l’ami d’ Helmut Schmidt, est l’auteur de cette déclaration célèbre et anti-ouvrière, bien vite cachée au plus profond des oubliettes du syndicalisme rassemblé : « il faut retirer les hauts fourneaux de la tête des sidérurgistes lorrains »… et oui c’est la voix d’un « syndicaliste » (?) qui a préféré le strass et les salons de la classe dominante aux combats et aux bleus de la classe exploitée…

 

Edouard le savait-il et les salariés de Mittal le savaient-ils quand ils ont écrit au Président il y a quelques semaines pour « accuser » avec justesse la politique défaitiste du gouvernement français face à l’indo-britannique milliardaire Lakshmi Mittal ?

 

Et voilà comment on peut être traître de père en fils quand on est happé par le pouvoir, les média et manipulé par le capital qui sait choisir ses partenaires, mais aussi comment on peut être d’accord avec l’augmentation de la CSG en 2013 comme le « papa » le fut lors de sa création, quand « Avec la CSG, la gauche a trouvé le moyen d’inventer une fiscalité injuste »… mais aussi où en est l’organisation ouvrière qui nous fait tant défaut dans ces moments d’affrontement de classe, car il est démontré que toujours « un poisson pourrit toujours par sa tête »

 

Le 9 janvier 2013

La Cellule Ouvrière du Bassin Minier Ouest du Pas-de-Calais

comibase@gmail.com

comite-base

Commenter cet article

COTTY 10/01/2013 13:14


"Ce n'est pas la conscience des hommes qui détermine leur être social, mais inversement leur être social qui détermine leur conscience"Les opportunistes, carrièristes ont depuis longtemps
reniés leur idéal. L'argent les a rendu à l'état de marchandise!!!