Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Depuis quelque  temps les médias présentent avec nombre de politiques et de syndicalistes l'Allemagne comme un modèle social bien sous tous rapports, malgré sa rigueur, rigueur nécessaire qui aurait permis à ce pays de sortir de la crise. Qui s'en sort le mieux, le peuple ou le capital ?

 

Avec une précarité sans égale et des salaires au plus bas c'est tout un système d'exploitation des salariés qui a été mis en place avec l'aval de toute la classe politique et syndicale. C'est d'ailleurs Schroeder, chancelier social-démocrate qui fut l'initiateur de cette politique poursuivie par Merkel.         

 

Quelques chiffres :

Le salaire moyen a baissé de 4,2% en 10 ans. Pas de salaire minimum. Plus de 6,5 millions de personnes en Allemagne touchent moins de 10 euros brut de l'heure. Egalement 6,5 millions de travailleurs, soit 22% des actifs vivent sous le seuil de pauvreté. Il y a 12 millions de pauvres en Allemagne.,  10% des travailleurs les plus pauvres ne gagnent que 259 euros par mois.

 

L'emploi précaire a explosé avec les temps partiels et l'intérim. Il y a 1 million d'intérimaires. Ainsi l'usine BMW n'a pas embauché de CDI depuis 2001 et 26% de ses salariés sont des intérimaires. Il y a 6,5 millions de mini jobs à 400 euros par mois pour 60 heures (qui n'ouvrent pas droit à l'allocation chômage) et 8 millions d'emplois à temps partiels (18h30 par mois en moyenne). Jusqu'à 400 euros le patron est exonéré de charges. Le salarié aussi, mais du coup il ne cotise pas pour la retraite et l'assurance maladie.

 

Le chômage. Seule la première année de chômage est indemnisée. Ne peut toucher cette allocation que celui qui dispose de moins de 9750 euros d'économies, sinon il lui faut vivre sur ses avoirs. Les chômeurs de moins de 25 ans qui vivent chez leurs parents voient leur indemnité baisser de 20%. Une partie du loyer et du chauffage est remboursée par l'agence pour l'emploi à condition d'accepter ceux qui leur sont proposés. L'allocation est réduite de 60% en cas de deux refus la même année. Elle est supprimée au troisième.

 

Les « jobs » à 1 euro de l'heure ne peuvent être refusés. Des agents du service de l'emploi s'invitent au domicile des chômeurs, épluchent les relevés de comptes, ouvrent les frigos pour voir s'il y a des dépenses inconsidérées, vérifient votre situation familiale etc...

 

L'espérance de vie des personnes aux plus faibles revenus est passée de 77,9 ans à 74,1 ans en seulement 9 ans. Plus de 660 000 seniors de 65 à 74 ans ont un emploi à temps partiel pour compléter leur pension.

 

L'O.I.T. (Organisation Internationale du Travail) affirme dans un rapport que la politique allemande de compétitivité est «  la cause structurelle » de la crise en zone euro.

 

Ces mesures de rigueur qui s'attaquent aux salaires, aux retraites à l'emploi devraient être appliquées en France. Pour le capital l'application d'un plan antisocial sans précédent en Europe est une nécessité vitale. Hollande ou Sarkozy gèreront. Le seul obstacle sera les luttes qui se dresseront contre ses prétentions. Des luttes d'ampleur dont la détermination pourra faire reculer le capital et ses représentants politiques.

Source : « site communistes »

Commenter cet article