Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Dans le quotidien Le Figaro paru hier, Stéphane Richard, le P-DG d’Orange, a déclaré que « dans le transport aérien, l’énergie, les télécoms, Bruxelles fait de la concurrence sauvage l’alpha et l’oméga de la politique économique » et que « cette idéologie a provoqué beaucoup de dégâts ».

 

 

M. Richard proteste notamment contre les inspections surprise menées le 11 juillet par la Commission européenne dans les locaux de plusieurs groupes de télécommunications européens, dont le français Orange, l’allemand Deutsche Telekom et l’espagnol Telefonica. Il les qualifié d’ « acharnement » et relève que « c’est la quatrième fois » que cela se produit depuis qu’il est à la tête du groupe.

 

 

L’Union Européenne soupçonne les opérateurs historiques d’avoir contrevenu aux règles européennes sur l’abus de position dominante.

 

 

M. Richard, avant d’être nommé P-DG d’Orange en février 2011, était le directeur de cabinet de l’ancienne ministre de l’Économie Christine Lagarde. Il a été mis en examen en juin dernier pour « escroquerie en bande organisée » dans l’enquête sur l’arbitrage grâce auquel Bernard Tapie a touché 403 millions d’euros dans le cadre de son litige avec le Crédit Lyonnais.

 

 

Sa carrière marquée par des allers et retours entre le public et le privé, s’est signalée, en 1991, par sa nomination comme conseiller technique au cabinet du ministre de l’Industrie et du Commerce extérieur, Dominique Strauss-Kahn. C’était un an avant le référendum sur le Traité de Maasticht, qui a fait date dans la série des traités qui ont imposé la « concurrence libre et non faussée ».

 

Source POI

 

Commenter cet article