Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Partido-Comunista-Chile.pngAvec la même force que lorsqu’il fut fondé, le 4 juin 1912, le Parti communiste chilien (PCCh) arive à son centenaire. En ces temps de nouvelles batailles, les communistes chiliens suivent la voie tracée par Luis Emilio Recabarren, le typographe qui fonda, dans la ville d’Iquique, le Parti ouvrier socialiste (POS). Dix ans plus tard, le 2 janvier 1922 au Congrès de Rancagua, cette organisation rejoignit l’Internationale communiste, prenant alors son nom actuel.

luis-emilio-recabarren.jpg

Dans sa Déclaration de principes, le Parti de la classe ouvrière soulignait la nécessité de supprimer l’exploitation de l’homme par l’homme, propre au capitalisme, et d’instaurer une société communiste. Pour ce faire, il fallait constituer « un organisme d’avant-garde aux objectifs clairs et avec des décisions précises qui ne peut être autre que le Parti communiste ».


Le PCCh avait également pour mission de hisser la lutte des classes du prolétariat à son plus haut niveau et à une forme supérieure d’organisation. C’est alors qu’il adopte l’idéologie du prolétariat : le marxisme-léninisme.

Ce Parti, avec d’autres forces politique, fut protagoniste de la geste glorieuse du gouvernement de l’Unité populaire du président Salvador Allende (1970-1973). Ces journées allaient constituer l’expression la plus haute de la lutte des classes au Chili, et témoigner du niveau d’organisation atteint par le prolétariat et d’autres secteurs sociaux.

kuis-corvalan.jpg

À la suite du putsch perpétré par Augusto Pinochet, le Parti retrouva son rôle dirigeant dans la lutte insurrectionnelle contre la dictature. À cette époque les communistes chiliens vécurent leur expérience la plus difficile. Les rangs du PCCh furent décimés par la répression. Des milliers de dirigeants et de militants furent assassinés et d’autres furent contraints à l’exil.

chili-pc-photos.jpg

Cependant, la dictature militaire ne parvint pas à faire taire la voix de ceux qui avaient assumé un rôle d’avant-garde au sein du PCCh. Des figures de la taille de Pablo Neruda, Victor Jara, Gladys Marin et Volodia Teitelboim, entre autres, poursuivirent la lutte en faveur des secteurs les plus démunis de la société chilienne. Les communistes chiliens se distinguèrent par leur engagement infatigable dans la lutte pour la justice sociale et l’équité.

Aujourd’hui, alors que le PCCh s’apprête à fêter un siècle d’existence, en jouissant d’un grand prestige au sein de la gauche latino-américaine, nous viennent à l’esprit les paroles de Ricardo Fonseca, qui fut l’un des secrétaires généraux de cette formation politique. Fonseca soulignait qu’un communiste était indestructible parce que son existence obéissait aux intérêts, aux besoins et aux luttes des classes populaires.


Laura Bécquer Paseiro


Source du texte : « Granma »

pcf-chili.jpg

Commenter cet article

Henri 26/06/2012 23:04


Diablo


, pour finir de te mettre de bonne humeur, et afin d'activer ton côté "nostalgique" ( je ne dirais pas "ostalgique"),


voilà la vidéo de Gladys Marin en RDA en 1974: j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour cette muchacha chilena, à la vie tourmentée mais qui est toujours restée digne


Respect!


http://www.youtube.com/watch?v=6CkLCJ352RM


NB: vous reconnaitrez les camarades Honecker et ... Egon Krenz, jeune; le venceremos du début est dédié à caro, de ma part


amitiés


Henri

DIABLO 26/06/2012 23:13



Merci Henri, je constate que tu disposes d'une solide documentation. Ce document méconnu ravira sans doute les visiteurs.


Honecker avait des liens avec le Chili. Sa fille y résidant je crois il a fini ses jours dans ce pays.


Amitiés,


Diablo



Henri 26/06/2012 21:34


chers amis et camarades


ci joint un lien vers une vidéo retraçant la grande histoire du PC Chilien


http://www.youtube.com/watch?v=--BFV8gyqlQ&feature=player_embedded#!


amitiés


henri

DIABLO 26/06/2012 22:48



Merci Henri, cette vidéo complètera utilement l'article.


Amitiés


Diablo



caroleone 26/06/2012 19:34


 





Bonsoir Diablo,


 


Est-ce que je te l'ai déjà envoyé ce texte de Pablo ?


Il va bien avec ton article : les communistes
de Pablo Neruda


 


Amitiés


 


caroleone

DIABLO 26/06/2012 22:49



Je ne pense pas. Maintenant c'est fait: grand merci


Amitiés,


Diablo



cotty 26/06/2012 11:21


Vive l'Héroîque parti Communiste Chilien! merci pour cet article El Diablo!

caroleone 09/06/2012 21:31





Comme je t'ai pris ton superbe article qui me touche tant, je viens te confier mon petit Victor Jara ainsi que "manifiesto" en lien, une chanson de lui que j"adore .


Merci encore et amitiés


 


caro


http://www.youtube.com/watch?v=en8yqVxuT-U


 

caroleone 09/06/2012 17:44


OUAHH !!


 


Que du beau monde ......!!


Pour la peine, tu vas avoir droit à un petit peu de Neruda, ça fait au moins 15 jours que je ne l'ai pas sorti:


 


Recabarren fils du Chili,


père du Chili, notre père,


dans ta construction, dans ta ligne


forgée par terres et souffrances,


naît la force des jours futurs


qui marqueront notre victoire.


 


Tu es la patrie : la pampa, le peuple,


le sable, l'argile, le poing, l'offensive,


l'ordre, le défilé, l'assaut, le blé,


la lutte, la grandeur, la résistance





Recabarren, sous ton regard


nous jurons de nettoyer les blessures


de notre patrie mutilée.


 


Nous jurons que la liberté


et sa fleur nue se dresseront


sur le sable déshonoré.


Nous jurons de suivre ta route


jusqu'à la victoire du peuple.


 


Le chant général


 


 


Amitiés


 


caroleone