Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

PC Liban

Texte communiqué par le Parti communiste libanais


La Rencontre de l’UNESCO”

appelle à l’unité des Libanais



Une conférence nationale de salut pour sauver le Liban des dangers



Les représentantes et représentants de 26 organisations de femmes, des syndicats, enseignants et associations sociales ont tenu une rencontre au palais de l’Unesco, à Beyrouth, sous le slogan « Afin que la patrie survive». Après avoir discuté de la situation du pays suite aux actions agressives extérieures dans la région, d’une part, et à l’absence de la sécurité, d’autre part. ils ont décidé de publier un « Appel au peuple libanais » dans lequel ils insistent sur la priorité de préserver la paix civile ainsi que sur la nécessité de la tenue d’une conférence nationale de salut. Ils se sont aussi entendus sur le renforcement des liens de coopération avec les partis politiques démocratiques et les ONG œuvrant contre la sédition confessionnelle dont les dangers vont augmentant.



Enfin, ils ont décidé d’interpeler les medias, afin que ceux-ci jouent le rôle qui leur échoit dans la mobilisation patriotique, et de visiter toutes les régions libanaises dans le but de faire signer l’appel suivant par le plus grand nombre des représentants de l’opinion publique libanaise.



APPEL



AFIN QUE LA PATRIE SURVIVE



Les représentantes des  organisations féminines, des jeunes et du mouvement syndical, réunis au Palais de l’UNESCO, à Beyrouth, voient que le Liban vit une situation de chaos due à l’absence totale de sécurité, mais aussi à une dégradation politique et économique dangereuse dont les effets s’expriment par une division religieuse et confessionnelle qui, si on n’y prend pas garde, pourrait aboutir, une fois de plus, à une nouvelle guerre civile.



Cet état de crise grave s’aggrave par les battements des tambours de la guerre que les grandes puissances se préparent à mener contre la Syrie. De ce fait, le bassin méridional de la Méditerranée s’est transformé en un arsenal d’armes de destruction où s’amassent armées et navires de guerres… Pire encore, les Etats-Unis n’hésitent pas à clamer vouloir utiliser les eaux territoriales libanaises afin de larguer leurs missiles contre le peuple syrien ; et ces clameurs sont avivés, non seulement par les menaces d’Israël contre notre pays, mais surtout par les mouvements de troupes près de notre frontière.



Le Liban se trouve déjà dans l’œil du cyclone !



Pendant ce temps, la politique dite de neutralité vis-à-vis de la crise syrienne connaît un échec cuisant du fait de ce qui se passe sur nos frontières, tant au nord qu’à l’est, et des immixtions dans les affaires intérieures syriennes ; par contre, aucune couverture politique n’est accordée à l’armée libanaise dans le but de fermer les frontières libanaises et d’interdire de telles immixtions.



Comment devons-nous protéger notre territoire ?



Nous appelons les forces populaires, les syndicats ouvriers, les femmes et les jeunes dire non à l’agression contre la Syrie.



Nous les appelons à serrer les rangs dans le but de former une force de pression démocratique mettant parmi ses priorités la constitution d’un gouvernement d’unité nationale avant qu’il ne soit trop tard.



Nous appelons ces forces à agir par tous les moyens démocratiques et dans toutes les régions libanaises afin de faire face à la sédition et d’empêcher la guerre civile.



 

Nous les appelons à œuvrer pour la tenue d’une conférence nationale de salut qui regrouperait, en plus des forces politiques, tous les représentants de l’opinion publique libanaise. Le but ? Jeter les fondements d’un nouveau Liban indépendant et souverain mais aussi laïque et démocratique.

 

 

Source: Solidarité Internatioanle PCF 


 

Commenter cet article