Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

code-travail-poignard.jpg

Les économistes Jean Pisani-Ferry (français) et Henrik Enderlein (allemand) ont remis jeudi 27 novembre 2014 le rapport «  Réforme investissement et croissance un agenda pour la France, l’Allemagne et l’Europe » que leur avaient commandé Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel, ministres français et allemand de l’Economie.

 

L’introduction de ce rapport en fixe l’ambition :  « réinventer le modèle social du cœur de l’Europe, en commençant par des initiatives concrètes sur le salaire minimum, les politiques de l’emploi, de retraite et d’éducation »

 

Pour relancer l’économie et attirer les capitaux ils préconisent notamment à Paris une « flexisécurité effective » du marché du travail. S’ils ne recommandent pas une baisse des cotisations sociales (la France l’ayant déjà fortement accentuée avec le pacte de responsabilité, « le coût du travail a été  réduit de 8% ») ils se prononcent pour que les négociations sur les salaires actuellement annuelles, deviennent triennales comme en Allemagne. Ils préconisent aussi une modification du mode d’indexation du SMIC qui ne devrait plus suivre l’évolution des prix mais dépendre de la progression globale de la productivité de l’économie.

 

Sans remettre en cause ouvertement les 35 heures ils suggèrent:

 

-> de moduler le temps de travail par des accords d’entreprise et des dérogations aux conventions collectives dont le nombre devra être réduit.

 

-> d’affaiblir les CDI et rendre plus prévisibles les coûts et les délais liés aux licenciements.

 

-> une réforme ambitieuse de la formation et de l’assurance-chômage.

 

Emmanuel Macron s’est déclaré « à l’aise avec le programme », il a précisé que « Tout ne pourra pas être mis en œuvre » et écarté l’idée de négociation salariale triennale mais a ajouté « on verra  à quoi aboutira la négociation en cours sur le dialogue social mais il n’est pas prévu de passer par la loi ». Il a affirmé également ne pas vouloir modifier le mode de calcul du SMIC déjà réformé en 2012.

 

 

source : POI

Commenter cet article