Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Les résultats du premier tour des élections législatives sont d’abord caractérisés par le niveau record atteint par les abstentions.

En effet, les abstentions atteignent à 42,78% et 20 000 000 des inscrits. (+ bulletins blancs et nuls : 0,90%) Certains citoyens se sont découragés en constatant de façon répétée, que leurs votes n’ont aucune influence réelle quant à la politique menée dans une France occupée par les troupes occultes de la finance mondialisée et dominée par les collabos du système UMPS. Ils s’abstiennent par lassitude devant cette impuissance apparente à imposer un changement politique. On estime qu’il s’agit, à ce stade, d’un réflexe de résistance passive.

 

Cependant et ce, depuis plus de 10 ans, le Comité Valmy estime que chez les abstentionnistes et ceux qui utilisent le vote blanc et nul, de plus en plus nombreux sont les républicains "des deux rives" qui refusent très consciemment et de manière militante de jouer le jeu d’un système électoral autocratique - celui du pareil au même et la fausse alternance - orchestré par les européistes de la vraie droite et ceux de la fausse gauche qui une fois élus, mèneront la même politique décidée ailleurs, à Bruxelles, Berlin ou à Washington. Des millions de citoyens lucides s’engagent ici dans une démarche de résistance active. Leur nombre s’accroît à chaque élection. Ils considèrent en substance que dans le cadre de l’euro dictature, la démocratie dite représentative est devenue une parodie. Ils ne veulent plus sous aucun prétexte, accorder leurs voix à des agents de la machination euro atlantique et occidentaliste, quels que soient les masques partisans dont ceux-ci s’affublent.

 

La bipolarisation UMPS ne pouvait à nouveau qu’être le bénéficiaire quasiment exclusif de l’actuel système électoral inique, profondément antidémocratique et destructeur de la souveraineté populaire et nationale. Ce mode de scrutin auquel s’ajoute le couplage des législatives et de l’élection présidentielle rendent inéluctable la reproduction cynique de cette pratique d’illusionnisme politique qui permet aujourd’hui à la "gauche"de rafler la mise jusqu’à la prochaine mise en scène quinquennale.

 

Pourtant il convient de souligner que la montée régulière des abstentions permet de relativiser ce triomphe partagé du PS et de l’UMP :

 

le Parti socialiste n’obtient au 1er tour que 16,53 % des inscrits,

l’UMP n’obtient, lui, que 15,27 % des inscrits.

 

Au total l’UMPS, n’obtient que 31,8 % des électeurs inscrits. Plus de deux Français sur trois se voient ainsi exclus de la vie politique.

Ce résultat médiocre lui permettra de se partager allègrement 93% des députés élus. (sans prendre en compte ceux d’Europe écologie, alliés du PS)

 

Une autre observation me semble devoir être relevée.

 

La stratégie de rassemblement du PCF qui s’exprime à travers son investissement dans le Front de gauche n’est pas validée par l’électorat populaire. Il n’est pas certain de pouvoir constituer un groupe parlementaire dans la prochaine Assemblée. Les élus du Front de gauche seront à une exception près des députés communistes bien qu’il soit prévisible qu’il perdra malheureusement un certain nombre de ses circonscriptions.

 

En effet, le résultat du 1er tour des législatives est marqué par un échec sévère du Parti de gauche qui à l’exception de Marc Dolez dans le nord doit constater l’élimination de tous ses dirigeants dont celle de J. L. Mélenchon lui-même. Cet échec semble confirmer que l’attachement de ces sociaux démocrates se réclamant de la "gauche de la gauche", au dogme fédéraliste européen et au mirage de l’Europe sociale rend leur démarche illisible et les coupe du monde du travail.

 

Les dirigeants du PCF pour mettre un terme à la marginalisation du parti que provoque leur politique, devront enfin admettre l’évidence que l’intégration européenne menée à marche forcée et conduite par les agents de l’oligarchie financière, donne à la lutte de classe un caractère patriotique et qu’aujourd’hui la question sociale est subordonnée à la question nationale.

 

Pour retrouver la confiance du peuple de France il importe avant tout que les militants imposent aux dirigeants du PCF de cesser d’abandonner le thème de la nation et de la défense de l’intérêt national à Marine Le Pen et à ses amis et d’être involontairement ainsi, les promoteurs principaux de leur succès.

 

Le PCF afin de redevenir lui-même devrait donc impérativement relever le drapeau de l’indépendance nationale et de la souveraineté populaire.

 

La situation actuelle est potentiellement porteuse d’une politique de rassemblement populaire majoritaire progressiste, patriotique et de progrès social. Cette démarche permettrait la restauration des principes de la République une, indivisible, sociale et laïque, ainsi que le rétablissement et la rénovation de la démocratie.

 

Le Comité Valmy depuis vingt ans, est favorable à un rassemblement prenant exemple sur celui de la Résistance et propose l’actualisation des principes du programme du CNR.

 

Les Français auront de bonnes raisons de considérer l’avenir avec davantage d’optimisme lorsque les communistes auront la capacité de revenir à la démarche politique d’union du peuple de France[1]

Claude Beaulieu

Comité Valmy

Notes

[1] Politique d’union du peuple de France qui avait été proposée en son temps par Georges Marchais.

 

Commenter cet article

Henri 14/06/2012 23:40


c'est quoi le CNR? ça c'est pour prouver que je suis encore jeune.


si je vous avais dit compagnie nationale du Phône, vous m'auriez pas crû?


blague à part, je partage totalement ce que dit Caro: on peut et on doit se servir de l'ancien pour faire du neuf ( gloire aux anciens Robespierre, Louise Michel, Marx , Lénine, Thorez,
Marchais...), mais d'abord la priorité c'est de penser l'avenir, un avenir radieux pour les jours heureux du 21ème siècle, de la domotique et des nouvelles technologies


sur le mode d'action et déjà à petite échelle, tous les jours, repartons sur les bases de fraternité, comme le dit caro quand je vois les bagnoles de certains élus coco, je me pose des questions;
la fraternité, ça doit être le brevet d'aptitude pour entrer au PC; l'humilité aussi c'est important, c'est à dire arrêter de penser que y a que nous qu'on a raison , ou celui qui est élu ou qui
a fait le plus d'études...réinventons autour de nous le lien social et le tour est joué


amitiés


Henri

DIABLO 15/06/2012 09:31



Henri,


Caro et toi êtes tout à fait à votre place sur ce blog .


El Diablo se veut, en effet, porteur de vos valeurs: respect mutuel, écoute de l'autre, humilité...etc


Oui El Diablo est un blog modeste et c'est pour ça qu'il est génial !


 


Amitiés,


Diablo



caroleone 14/06/2012 21:22


Je suis bien d'accord avec le rassemblement autour des principes du CNR, sauf que...les jeunes ne savent pas ce que c'est que le CNR !


Il faut du neuf mais en gardant nos valeurs, il nous faut un rassemblement hyper-ambitieux qui mette en avant toutes les technologies de communication modernes tout en se basant sur les valeurs
humanistes du programme du CNR ainsi que que les valeurs marxistes.


Si nous n'avons pas à l'heure actuelle les génies, les cerveaux capables de mettre cela en place avec tout l'attrait nécessaire à une époque qui vit sur des chardons ardents, qui se lasse des
choses facilement, qui n'accroche qu'au bling bling, et bien, nous n'arriverons jamais à rien.


Il faut des jeunes qui en veulent, se servir des luttes populaires, toutes, dans le monde entier pour faire un réseau, relier tous les mouvements sociaux entre eux, comme le font les peuples
indigènes en lutte au Mexique.


Si eux peuvent le faire, nous le pouvons, mais c'est certain, il faut faire des concessions, il ne faut pas être égocentriques, il ne faut pas être intolérants, il ne faut pas être sectaires car
tout ce qui fait les forces de gauche et de progr_s doivent à présent être unis.


Quand on aura vaincu tout ce que je viens d'énoncer, là, on pourra reconstruire et on dira HASTA LA VICTORIA SIEMPRE !!


 


Amitiés


 


caroleone