Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Lu sur « l’autre blog de Jacques » :

 

Voilà ce qu’écrit un militant communiste sur son blog.

Ce point de vue, loin d’être singulier, est partagé par de (trop ?) nombreux sympathisants et même adhérents de ce parti. Je vous le livre tel quel.

 

« Pourquoi je ne voterai pas aux législatives »…

 

Il y a une raison politique et une raison personnelle, l’une découlant de l’autre.

Vous connaissez tous mon avis sur le Front de Gauche et son candidat à la Présidentielle.

Pourtant, j’ai été sensible aux arguments de mes Camarades, et j’ai voté pour un espoir, un mouvement populaire, un changement, un vrai.

11 %, votre travail, votre conviction, vos arguments m’ont fait changer d’avis, et certainement d’autres que moi. Bravo !

Au fond de moi, je savais, et tous ceux à qui j’en ai parlé s’en souviennent puisque l’un d’entre eux m’a dit : « je sais, moi-même j’ai le sentiment d’être le cocu et en plus, de devoir payer la chambre.

Mais je croyais que le score de Mélenchon servirait à quelque chose.

Le soir du 6 mai, mon espoir, mon bonheur de m’être trompé, mon soulagement n’ont duré que 11 minutes.

En effet, le premier à s’exprimer depuis la Place Stalingrad fut Jean-Luc Mélenchon, et déjà, il avait bradé nos 11 %.

11%, 11 minutes, c’est cohérent.

Moi qui pensais que nous ne serions trahis qu’à la rentrée….

En fin de semaine dernière, pour s’assurer d’une campagne molle du PS dans sa circonscription d’Hénin-Beaumont, le même déclarait : « un groupe Front de Gauche ne votera pas de motion de censure du gouvernement Ayrault ».

Cette semaine, la presse annonce que des Communistes pourraient entrer au Gouvernement.

Trop, c’est trop !

Toutes les promesses, tous les espoirs de luttes pour rappeler au gouvernement Social-démocrate que le peuple était bien présent et vigilant, tout, tout avait disparu.

Le peuple est encore trahi par les dirigeants du Parti Communiste, par celui en qui les espoirs les plus fous avaient été placés.

C’est l’arrêt de mort de ce vieux Parti qui a été signé.

Celui qui voue un culte à Mitterrand peut être heureux, le travail est terminé.

L’immeuble de la Place du Colonel Fabien peut être racheté par un groupe côté en bouse, il deviendra comme les hauts lieux symboliques du Monde du Travail, un endroit où les créateurs de la mode et du luxe se battront pour organiser des défilés pendant la semaine de la mode en octobre. C’est déjà le cas au Palais de la Mutualité, à la Maison des Métallos. Et personne ne s’en offusque.

Les capitalistes auront gagné, la place sera nette, il n’y aura plus d’opposition.

Quelques indignés squatteront le parvis de la Défense pour garder le folklore, les CRS envoyés par Valls les délogeront avec la bénédiction de Ministres ex-communistes intégrés au PS, un nouveau courant, celui de Mélenchon qui aura été accueilli à la rue de Solferino comme un vainqueur avec orchestre et majorettes…

Commenter cet article

Henri 28/05/2012 18:23


bonsoir à tous,


moi au 1er tour je vote PG/PCF ( c'est le ticket gagnant chez moi), par contre au 2ème, j'irai voter blanc comme aux présidentielles; je sais que ça a pas plu mais c'est mon point de vue.


j'ai tracté 1H40 cet après midi dans les rues, je le fais car c'est le devoir militant, même si le coeur n'y est pas... ; après, ma position est claire: non pour entrer au gouvernement ( déjà que
dans les départements et les régions, ça copine de trop...) et si on y va, je pense rendre la carte par honnêteté envers moi et les copains;


j'ai le sentiment que ce qui se passe en andalousie avec IU (et le PCE) qui gouverne avec le PSOE , ça choque pas grand monde au PGE, même que la base soit contre....   


faire voter des gens pour un programme, l'humain d'abord, et en réaction à une politique et à la première occasion aller se vendre au Parti Socialiste Européen, ça fait mal. S'il y a une aile
droitiière au PCF , je la respecte comme je respecte tout le monde ; par contre, que ces gens là aillent au PS et respectent le "vieux" PC né en 1920;


sion, si c'est l'ensemble du PC qui épouse la dérive droitière ( Diablo me dirait: "c'est pas d'aujourd'hui"), il vaut mieux partir; c'est tout


amitiés à tous et bon courage pour les élections législatives, c'est ça qui prime pour l'instant


 


henri

Genestal Yvette 28/05/2012 15:46


Le ton se dégrade sur El Diablo.  L'invective remplace le débat politique.  C'est décevant.  Tu n'es pas responsable, mon cher El Diablo, mais cela dénature le but que tu t'es fixé
: favoriser le débat chez les communistes attachés à l'existence d'un vrai PCF.  Dommage car les questions posées sont de vraies questions. Mélenchon ne m'a pas déçue.  Je savais qu'il
ne militait pas pour la sortie de l'UE et de l'euro et qu'il considérait le PS comme un parti de gauche.  Ce qui m'a intéressée, c'est qu'il reprenne le mot d'ordre de "désobéissance
européenne" et qu'il annonce qu'il n'irait pas au gouvernement.  11% ont voté pour ça.  Avec ou sans illusions.  A eux de transformer.  Aux candidats communistes de reprendre
ces mots d'ordre du candidat qu'ils ont soutenu.  Pour qu'on sache qu'ils le feront à l'Assemblée nationale et dans les luttes.  Contre le TSCG,  contre l'austérité et les mesures
européennes, parlons plus fort de "désobéissance européenne", imposons cette exigence dans les débats publics. Les objectifs de lutte, réalistes, ne manquent pas, pour la démocratie
sociale dans les entreprises, pour une vraie démocratie politique ...   Je veux voter pour des candidats qui disent tout cela et qui annoncent clairement si ils iront ou pas au
gouvernement.  Or la décision se prendra au PCf, après mon vote ... Idem pour l'UE:  Comment accepter le renforcement du pouvoir européen et l'abandon de souveraineté nationale et
populaire sans s'en prendre directement au pouvoir socialiste?  Qu'est-ce qu'on fait si le pouvoir en place veut faire passer le TSCG ? C'est ce qu'il veut faire et plus grave encore, mais
il temporise.  On se remet à se battre contre l'austérité et la droite en ignorant les responsabilités du PS ?  Les candidats du PCF doivent être clairs sur les questions de l'attitude
face au gouvernement socialiste, face à l'UE.  L'heure n'est pas aux tractations.  J'attends des candidats communistes qu'ils ne laissent pas croire que rien ne peut se faire en
dehors de l'UE, que c'est l'Europe sociale ou rien, que la France ne peut rien faire souverainement.  J'enrage de voir les communistes abandonner au FN le drapeau de la souveraineté
nationale face à l'UE, eux les descendants directs des pétainistes.  La droite sarkozyste est battue.  C'est une bonne chose.  Maintenant place aux luttes et à la mise en oeuvre de
mesures anti-capitalistes.    Et puissent les candidats du PCF soutenir toutes les luttes anti-capitalistes jusqu'au bout et se déclarer  prêts à
remettre en cause l'appartenance de la France à l'UE et à l'euro si cela s'avère nécessaire ( et pour moi c'est nécessaire et ça l'est de plus en plus). Yvette Genestal

DIABLO 28/05/2012 18:03



Ma bien chère Yvette,


J'ai remarqué que le ton montait très vite sur les blogs même entre militants aux points de vue parfois très proches. C'est le problème du débat "par écrit"
qui n'a pas la spontanéité du débat de vive voix. Bon, il faut faire avec et toutes celles et tous ceux qui viennent ici s'exprimer savent, pour avoir des avis affirmés,être mesurés et courtois.
J'en suis certain.


Concernant, le vote aux législatives, je te confirme les réticences que j'entends ici ou là au sujet du vote pour les candidats PCF notamment depuis que
court le bruit d'une entrée possible de deux membres du PCF au gouvernement.


On parle même de Chassaigne et Borvo, ce qui permettrait à celle-ci de libérer un poste de sénateur pour...Pierre Laurent (étonnant non!).


Un copain adhérent du PCF m'a même dit: "Dans mon coin, c'est un gars du PG qui représente le FdG je préfère parce je suis sûr que ce parti n'ira pas au
gouvernement, Mélenchon l'a dit et c'est plus clair qu'au PCF!"


Il faudrait effectivement une position claire du PCF avant le 10 juin.


Sur la question de l'U.E. je pense que la notion de "désobéissance européenne" est une avancée par rapport à celle d'"Europe sociale". Cette évolution (de
Mélenchon plus que du PCF) est à mettre au crédit des militants progressistes anti U.E. On n'avance sur cette question ce qui est l'essentiel.


Sachons, en effet, que l'opinion populaire n'est pas (encore) gagner majoritairement à l'idée de sortie de l'UE et de l'euro. Les gens voient bien que ça
cloche là dedans mais il y a un tel bourrage de crâne...


Voilà que le débat continue...


Amitiés


Diablo


 



Serge des bois 28/05/2012 12:13


Je suis toujours surpris par ceux qui prétendent ne pas se faire d'illusions et sont déçus d'un résultat !


L'auteur de ce texte veut, plutôt que de voter, s'offrir un WE en Italie, cela prouve qu'au moins, il n'a pas de problème de fins de mois ... Ceux qui en ont, espèrent d'abord une vie un peu
moins dure ! Pour le paradis communiste, ils sont prêts à attendre un peu !


Quant à la logique politique qui consiste à dire que l'élection d'un Copé à la place d'un Chassaigne n'a pas de signification,  elle m'inspire un qualificatif que, par respect, je
n'utiliserai pas ici.


Fraternellement.