Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

Ile-Reunion-carte

L’Union européenne est le chef d'orchestre de l’intégration régionale (zone de libre-échange) qui est l’élément central de l’Accord de Cotonou. Pourtant, les APE participent à l'affaiblissement de l’intégration régionale.


Avec la signature des APE, la Réunion devient une région européenne comme une autre, et ses produits ainsi concurrencés par ses voisins en raison de leur coût de production bien moindre. Cette mise en concurrence des économies est catastrophique pour le bassin d'emplois réunionnais. Les APE mettront en péril des secteurs entiers de l’économie réunionnaise. Ils aggraveront le chômage dont le taux est déjà le plus élevé de l’Union Européenne.


Les APE fixent de nouvelles règles dans les relations économiques entre l’Union européenne et les pays du groupe ACP (Afrique-Caraïbes-Pacifique). Ces règles doivent se conformer à celles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui impose la libéralisation des échanges sur « l’essentiel du commerce ». L 'application du règlement européen n°1528-2007 produit déjà des conséquences de ces accords sur des pans entiers du secteur agro-alimentaire qui s’est dynamisé au cours de ces dernières décennies à la Réunion pour se substituer à l'importation.


L’Union européenne impose l'ouverture totale de son marché, et donc celui de La Réunion, en échange d’une libéralisation sur 15 ans de celui de nos pays voisins. Mais ces derniers ont réussi à préserver de la concurrence des produits essentiels pour eux, ce qui n’est pas le cas pour la Réunion. L'intégration accrue de l'UE dans la mondialisation des échanges commerciaux, sur la base du libre-échange, impose la suppression des subventions et la garantie des prix. Ceux-ci seront calculés sur le cours mondial. La filière sucrière jusque-là épargnée ne pourra à l'horizon 2016 compter sur les subventions…


Les médias traditionnels restent bien silencieux sur ce sujet et les partis politiques locaux bien timorés, cela s'expliquerait-il par le fait qu'ils sont liés idéologiquement à l'UE et que bien ancrés dans la lutte des places, l'intérêt des Réunionnais ne représente pas une priorité ?Nous apprenons que le travail d’Elie Hoarau et de Younous Omarjee au Parlement européen permet à La Réunion d’avoir droit à 1,1 milliard d’euros pour financer des actions de développement, il serait judicieux de rappeler que ces financements sont un retour de la contribution hauteur de la France au budget de l'UE, sachant que la France participe à de 22 milliards d'euros , 13 lui sont retournés (cf. site Toute l'Europe, chiffre 2011) budget de l'UE, sachant que la France participe à hauteur de 22 milliards d'euros , 13 lui sont retournés.


l'UE coûte environ 6milliards d'euros par an à la France sans compter les fonds perdus dus aux privatisations ....coincé entre TAFTA et les APE ,la Réunion court vers l'asphyxie ,ce milliard d'euros vient sans doute calmer les angoisses légitimes des réunionnais face aux conséquences de ces accords supranationaux . Nous constatons qu'aucun parti politique local ne vient remettre en question l'appartenance de la France à l'UE mais nourrissent au contraire la croyance en une UE généreuse et bienveillante sans laquelle les réunionnais seraient perdus dans leur océan de misère ,alors que les lois et instance supranationales sont amplificatrices de notre affaiblissement économique.


La fédération M'PEP RÉUNION a pour vocation de défendre les intérêts des réunionnais, la fédération M'Pep Réunion soutiendra et initiera des actions locales de résistance aux politiques de l'UE dans le respect de notre objectif commun qui est le retour à la souveraineté populaire ,préalable à tout projet de contrat social républicain qi pose la dimension humaine au-delà des impératifs économiques.


Flora LEBON


Accord de partenariat économique sur Wikipédia 

Commenter cet article