Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

BNP Paribas 1.769 suppressions, la Société Générale 500, Crédit Agricole 2.350… les banques ont engagé depuis septembre un plan « d'économies »… disent-elles pour : « adapter leurs activités à la crise de la dette qui frappe la zone euro ». Tout est bon pour licencier!

"Il n'y a pas de licenciements. Ce n'est pas un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi)", souligne Jean-Claude Ristorcelli, délégué syndical national CFDT. "C'est basé sur les départs volontaires et la mobilité interne." Le pompier de service est là pour venir au secours des banques et garantir la paix sociale !…

L’heure est pourtant à la mobilisation, les chiffres viennent d’être publiés. Plus de 125.000 postes vont disparaître en Europe, aux Etats-Unis et en Asie d'ici les trois à quatre prochaines années. Toutes les banques n'ont pas annoncé publiquement les licenciements et ce chiffre ne tient pas compte des suppressions d'emplois dans les plus petites.

 

DES PROFITS RECORDS

Pourtant le monopole qu'elles exercent assure des bénéfices exorbitants.

Selon l'EBA (association Ethique, Banque, Argent), les banques se portent bien, elle vient de déclarer que le "Crédit Agricole n'a toujours pas besoin d'augmenter son capital".

Pour 2011, l'Autorité de contrôle prudentiel (ACP) qui surveille l'activité des banques et des assurances en France indique: cette "amélioration" générale est liée aux "résultats positifs que les groupes bancaires ont continué à dégager au troisième trimestre".

Déjà en 2010, les cinq grandes banques françaises avaient cumulé 21 milliards d'euros de profits, presque deux fois plus qu’en 2009. Avec 7,8 milliards d'euros, les profits de BNP Paribas avaient atteint un niveau record.

Au Royaume-Uni, la banque Barclays a supprimé 1.400 employés depuis le début de l'année sur 3000 prévus. Son directeur général Bob Diamond a expliqué concernant les suppressions d’emplois : "Nous pouvons partir du principe que cette tendance va se poursuivre et même légèrement s'accélérer", sur un"environnement économique morne au niveau mondial".

Ce qu’il ne dit pas c’est que le bénéfice net du groupe a atteint 1,7 milliard d'euros pour les six premiers mois de cette année.

 

TOUJOURS PLUS

Ce mercredi, les banques européennes se sont refinancées à hauteur d'un montant impressionnant de 489 milliards d'euros, auprès de la Banque centrale européenne (BCE). Les règlements européens votés par la droite et la gauche interdit à la BCE de financer les emprunts des pays, celle-ci prêtera donc l'argent aux banques, au taux le plus bas de 1,0%. Les banques vont pourvoir prêter à 4 ou 11%... notamment aux gouvernements… et ainsi remplir leurs coffres…

Le pouvoir de décision économique est entre les mains des monopoles de la haute finance.

Ceux-ci ordonnent aux gouvernements le remboursement des emprunts qui ont été contractés au profit des couches les plus riches et les payeurs se sont les contribuables modestes. Arrêtons de payer, rappelons simplement ces chiffres, les grandes fortunes privées mondiales (3 % des foyers) détiennent à eux seuls les deux tiers du patrimoine total.

Ces chiffres montrent qu’une meilleure répartition des richesses n’est qu’un leurre pour conserver le système capitaliste.

Le capital amasse toujours plus de richesses. Seule, la force irrésistible du peuple peut faire payer le capital et balayer ce système.

 

Source : « site communistes »

Commenter cet article