Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Diablo

MPEP

Parce que je veux donner une suite politique à mes engagements locaux !

Résister, lutter, agir individuellement participe de la citoyenneté. Face à la planification de la destruction sociale et environnementale mise en œuvre par les classes dirigeantes, résister individuellement ne suffit pas. Il faut construire une véritable alternative politique. De la même manière, s’engager dans des associations, une Association pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP), un syndicat, un collectif de défense des services publics…, c’est nécessaire et indispensable… mais ce n’est pas suffisant. Il faut s’engager en politique.

 

Mais pour faire de la politique... vraiment !

La plupart des partis politiques « classiques » ne font plus que de la communication à coup de slogans vides de sens. Ils ont l’œil rivé sur le baromètre électoral et ne croient plus que l’on puisse changer la société. A l’inverse, le M’PEP propose des analyses de fond et des propositions radicales… au sens propre du terme : « s’attaquer à la racine des problèmes ! ». Il utilise des outils d’éducation populaire pour aider chacun à agir en politique et à lutter. Le M’PEP propose un chemin pour le changement.

 

Parce que je ne veux plus que l’Union européenne décide à la place du peuple souverain !

Quand 80% des lois sont des transcriptions de directives européennes, quand un pays ne peut plus décider de sa politique monétaire, quand le budget national est sous la tutelle des oligarques de Bruxelles (TSCG)… alors nous ne sommes plus en démocratie. L’Union européenne a été conçue précisément pour empêcher la démocratie de fonctionner. En outre, puisque pour changer les traités il faut l’accord unanime des 27 États membres, on comprend bien que l’on ne peut pas changer de l’intérieur l’Union européenne pour en faire une Europe sociale !). Pour redonner la main au politique, il faut donc sortir de l’Union européenne comme le préconise le M’PEP !

 

Parce que je ne veux plus que les marchés gouvernent !

Depuis 1973, l’État a été mis sous la tutelle des marchés financiers. En effet, depuis cette date il ne peut plus emprunter auprès de la Banque de France. Depuis Maastricht cette règle s’applique à tous les membres de l’UE. C’est pourquoi, la dette publique est aujourd’hui en majeure partie constituée des intérêts dus aux banques. Il faut donc annuler la dette publique, sortir de l’euro pour reprendre en main notre politique monétaire… et commencer démanteler les marchés financiers !

 

Pour participer à la construction et la diffusion d’un programme de démondialisation !

Pour passer à l’offensive, il faut construire un programme politique qui prenne à revers la mondialisation néolibérale et proposer un chemin pour le changement. C’est ce que propose le M’PEP :

  • Sortir des instances qui nous imposent des politiques néolibérales : OMC et Union européenne.
  • Reprendre en main les principaux outils macroéconomiques : création monétaire, contrôle des mouvements de capitaux, contrôle des changes, etc.
  • Nationaliser les banques et les compagnies d’assurance.
  • Sortir du libre-échange qui met en concurrence les salariés à l’échelle de la planète et mettre en place des mesures protectionnistes dans le cadre de la Charte de la Havane
  • Relocaliser les entreprises et combattre les délocalisations.
  • Réindustrialiser la France
  • En finir avec le chômage en mettant en application un droit opposable à l’emploi
  • Réorienter notre mode de production dans un souci de préservation de l’environnement.
  • Développer les services publics.

Rassembler le peuple de France !

Pour sortir de l’Otan, de l’Union européenne et de l’euro, pour démondialiser, pour un programme social de l’ampleur de celui du Conseil national de la Résistance.


Imprimez vite votre bulletin d’adhésion ! 
http://www.m-pep.org/IMG/pdf/bulletin_adhe_sion_2013.pdf

 

 

Commenter cet article

cotty 02/02/2013 11:44


EXCELLENTE ARGUMENTATION QUE NOTRE PEUPLE DOIT ADOPTER EN TOUTE LEGITIMITE!!!!!!!!!!!!!!!!!