Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

drapeau-rouge-tricolore

En cet été 2012, de nombreux communistes membres du PCF et souvent, à l’extérieur de celui-ci, sont mobilisés de différentes manières afin de contribuer à une réflexion collective sur l’avenir de notre pays et la nécessité pour la France de bénéficier à nouveau - au service de son peuple - de l’existence d’un authentique parti communiste.


Celui-ci doit-être capable de percevoir qu’aujourd’hui la lutte de classe a pris un caractère national. Cela signifie que si la contradiction principale oppose toujours la classe ouvrière de notre pays à sa bourgeoisie devenue apatride, elle l’oppose en même temps et en premier lieu, à l’oligarchie financière mondialisée qui opprime de manière quasi coloniale notre peuple, à travers l’euro dictature atlantiste, occidentaliste et germano-américaine.


La direction actuelle du PCF, ayant perdu ses racines, a malheureusement abandonné ce que Georges Marchais qualifiait encore de " patriotisme intransigeant qui nous anime, l’autre face de notre internationalisme." Refusant de percevoir qu’aujourd’hui en France ainsi que dans de nombreux pays au monde, la question sociale et la question nationale sont inséparables, elle soutient sous prétexte d’une impossible Europe sociale, la marche forcée vers une Europe fédérale des régions.


Cette entité artificielle qu’est l’Union européenne supranationale, ne sera jamais sociale. Dominée par les oligopoles germano- américaines, elle est conçue pour être non réformable. Ses promoteurs l’affirment irréversible.


En France, une lutte indépendantiste est aujourd’hui nécessaire. Un combat de libération nationale, comparable dans d’autres circonstances historiques à celui de la Résistance et du CNR, durant la seconde guerre mondiale.


Le Comité Valmy dans lequel je milite, estime que le rassemblement à construire en même temps que la dynamique de régénération d’un parti communiste en France, doit être anti-oligarchique, républicain, patriotique, social et anti-impérialiste.


Ce rassemblement populaire en perspective et destiné à devenir majoritaire, doit s’adresser à toutes les classes et couches sociales du peuple qui subissent la politique néolibérale de l’oligarchie financière.


Pour contribuer à la réflexion politique qui se développe, nous avons pensé utile de rassembler et de proposer ici, quelques-uns des articles publiés sur notre site et concernant les communistes et la nation.


Pour le Comité Valmy,

Claude Beaulieu, militant communiste

Le 7 juillet 2012

 

 La passion de la France - Georges Marchais

 

- LA NATION, REALITE VIVANTE ET EVOLUTIVE (1992) par Antoine Casanova

 

- "Un peuple ne peut renoncer à sa souveraineté" Monique Picard-Weyl

 

- Tordre le cou à toutes les confusions sémantiques sur la valeur nation - Par Roland Weyl

 

- Identité nationale : souveraineté nationale et souveraineté populaire - Roland Weyl

 

- 1956, la question nationale et la guerre froide - Domenico Losurdo

 

- L’impossible gestion de l’Euro - Samir Amin

 

- "D’autres chemins que celui suivi par les communistes russes"... Maurice Thorez

 

- "NOUS CONTINUONS LA FRANCE" - Paul Vaillant-Couturier (1936)

 

- Les communistes français et la question nationale - Etienne Fajon

 

- La voie du CNR et du retour en Résistance... Claude Beaulieu

 

- « Vive la Nation ! » Par Georges Gastaud

 

- LA VOIE SOUVERAINISTE ! Par Michel Peyret

 

- Réflexion à propos du "débat sur l’identité nationale" par Jacques Maillard

 

- Union du peuple de France ! André Gérin

 

LA LUTTE DE CLASSE A PRIS UN CARACTERE NATIONAL - Claude Beaulieu

 

- Résistance d’hier et d’aujourd’hui - Léon Landini

Commenter cet article