Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Mercredi [14 août 2013], l’INSEE a annoncé que le Produit Intérieur Brut (PIB) de la France a augmenté de 0,5 % au cours du second trimestre, ce qui mettrait fin à la période de récession qu’indiquait le repli de 0,2 % au cours du dernier trimestre 2012 et du premier trimestre 2013.

 

 

Pierre Moscovici, ministre de l’Économie, s’est réjoui du chiffre de l’INSEE, « supérieur aux prévisions disponibles », qui « amplifie les signes encourageants de reprise déjà soulignés précédemment », tandis que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, déclarait : « cela montre que nous sommes sur la bonne voie et que nous devons garder notre cap ».

 

 

D’après le détail des chiffres, cette croissance est due pour partie à l’augmentation de la consommation des ménages (plus 0,4 %) et pour partie au restockage des entreprises. Nullement à l’investissement, qui recule encore de 0,5 %. Or, selon les économistes qui se sont exprimés sur ce sujet, seul l’investissement peut garantie une croissance assurée. L’absence d’investissement explique ainsi une perte de 27 800 emplois au second trimestre, après 8 300 au trimestre précédent. Il faudrait une croissance annuelle de 1,3 % pour inverser la courbe du chômage, un taux de croissance plus élevé que ce qui est attendu en 2014.

 

 

Pierre Gattaz, patron du MEDEF a cette conclusion : « Pour restaurer un niveau de croissance à la hauteur de notre ambition et pour créer des emplois durables, nous devons entreprendre sans tarder les réformes structurelles qui s’imposent ».

 

Source: POI 

Commenter cet article