Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

Des camarades syndicalistes de Faurecia de Beaulieu-Mandeure (Doubs) nous ont transmis cette injonction :

 

La BERD (la banque européenne pour la reconstruction et le développement) dont la contribution de la France est une des plus importantes, vient d’octroyer un prêt de 100 millions d’euros à l’équipementier automobile Faurecia (filiale à 60% du groupe Peugeot).

 

Faurecia a décidé fin 2012 de supprimer 3000 emplois en Europe occidentale, les 100 millions accordés par la BERD correspondent à peu de chose près au coût du plan de suppressions d’emplois. (30 000 euros/salarié).

 

La BERD a été créée en 1991 (dès la chute du mur) pour « aider » les pays d’Europe de l’Est à se convertir au capitalisme. Mais depuis, cette banque créée par les états capitalistes, a étendu son champ d’action vers 34 autres pays.

 

La BERD a déjà offert l’an dernier 110 millions au groupe PSA (qui supprime 11200 emplois) pour produire avec Mitsubishi des voitures en Russie à Kalouga (objectif 125000 en 2015).

 

Elle récidive aujourd’hui avec Faurecia pour l’aider à développer ses activités au Maroc, en Russie, en Roumanie, en Tunisie et en Turquie.

 

La BEI, (Banque Européenne d’Investissement) qui appartient aux états membres de l’Europe s’était déjà illustrée en 2009 en accordant à Renault (qui supprime 8000 emplois) 200 millions pour construire une usine au Maroc.

 

La casse industrielle est organisée, planifiée par les états capitalistes et financée par des fonds publics pour servir les profits des multinationales.

 

On comprend mieux l’attitude complaisante des Hollande, Moscovici, Montebourg et consorts vis-à-vis de Peugeot, Renault, Arcelor et autres…Ils accompagnent consciencieusement la casse industrielle.

 

Il est temps de balayer tout ça.

 

Source : site "Communistes"

 

Commenter cet article