Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

URCF-XX

LES ÉTUDIANTS SONT VICTIMES DU CAPITALISME !


Les étudiants sont des victimes du « centre de tri social professionnel » qu’est l’enseignement en France. Beaucoup d’étudiants sont salariés pour payer leurs études (près de la moitié) et ainsi sont discriminés dans la réussite par manque de temps pour préparer leurs examens. Ces derniers sont donc obligés de vendre leur force de travail au patronat afin de créer le profit de ce dernier. Dans le même temps, ils étudient afin de construire leur avenir professionnel.


Les enfants de la classe bourgeoise sont-ils voués à la mal vie, aux difficultés matérielles lorsqu’il s’agit de payer leurs études ? Non.


Pendant qu’un étudiant doit travailler pour percevoir tout juste de quoi vivre, payer ses études et son loyer, pour d’autres, tout est facile…


Certains étudiants ne mangent pas à leur faim et ne peuvent même pas se soigner, alors que d’autres bénéficient des privilèges d’une vie facile!


Les « grandes écoles » sont inaccessibles en raison de la sélection sociale féroce en France personnes issues de la classe ouvrière, et ces écoles ont été créées pour les personnes issues de la classe bourgeoise.


Il y a les études pour les riches et les études pour les pauvres : celles de la classe exploitée, et celles de la classe exploiteuse.


Les étudiants dépensent leur énergie à produire du profit pour le capital ; ils subissent les fatigues physiques et morales, alors qu’ils devraient concentrer leurs efforts pour la rigueur de leurs études longues et difficiles.


Les diplômes ont été dévalorisés et à la fin des études, on n’est pas certain d’avoir du travail. Quand on trouve du travail, cette dévalorisation des diplômes apportent des salaires misérables.


Du fric il y en a !


Ce sont des milliards d’euros que les monopoles et leurs dirigeants perçoivent :


1- B.Arnault du monopole LVMH, détient une fortune personnelle s’élevant à 24 milliards d’euros.


2- G.Mulliez du monopole Auchan……19 milliards d’euros.


3- B.Puech du monopole Hermès……..17.5 milliards d’euros.


4- L.Bettencourt du monopoleL’Oréal………..23 milliards d’euros. Sources : challenge.fr


Les monopoles Français ont présenté en 2013 des bénéfices s’élevant à plusieurs milliards d’Euros :


1- Total…….8.4 milliards d’euros.


2- Crédit Agricole………..2.5 milliards d’euros.


3- BNP Paribas……………4.83 milliards d’euros.


4- AXA………….4.5 milliards d’euros.


5- Carrefour………….1.26 milliards d’euros.


En 2013, la capitalisation du CAC 40, s’élevait à plus de 1200 milliards d’Euros…et ils disent aux étudiants qu’ils doivent eux-mêmes payer leurs études, car cela coûterait trop cher à l’Etat bourgeois.


Que cela soit l’UMP ou le PS, défenseurs des monopoles et ils conduisent une même politique universitaire conduisant les étudiants issus de milieux populaires à de multiples difficultés quotidiennes et sociales et même à la misère.


La qualité des études a été dégradée, car les enseignants aussi subissent la violence du capital qui se répercute sur l’enseignement.


Dans des pays socialistes, tels que l’URSS ou Cuba aujourd’hui, les études sont gratuites, les étudiants ont accès au même enseignement, et tous sont l’avenir de tous…….alors que dans un régime capitaliste, ils sont de futurs créateurs de plus-value pour la classe dominante.


Les étudiants peuvent se défendre face aux attaques du capital et c’est ce que les jeunes révolutionnaires communistes de l’URCF vous proposent.


Rejoignez-nous dans la lutte contre le capitalisme.


Comité d'organisation des jeunes de l'URCF

septembre 2014

 

source : URCF

Commenter cet article