Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Michel El Diablo

aubry-gouvernement-valls-hollande.jpg

« Le jeu de mort des socialistes » titre, le 22 octobre 2014, une journaliste du Monde sur le site internet du journal.


« Aubry, Hamon, Montebourg, Valls, tous se disputent à pleines dents les restes de la vieille maison socialiste… » affirme-t-elle. En effet, les dissensions grandissantes au sein du PS sur l’efficacité de la politique du gouvernement (mises sur la place publique) ont un effet dévastateur pour le propre parti de la majorité gouvernementale.


Après la flèche assassine décochée par Martine Aubry, pour exiger la réorientation de « la politique économique« , cette semaine, c’est Benoit Hamon, ancien ministre de l’Education nationale, qui dans une déclaration fracassante, dans les médias a fait le buzz: en dénonçant, la politique budgétaire menée par François Hollande et Manuel Valls qui, selon ses propos, « menace la République » et mène vers un « immense désastre démocratique » en 2017.


Michel Rocard (ancien premier ministre PS du gouvernement Mitterrand) lui même, n ‘y a pas été de main morte et « déconseillait  » il y a 2 jours sur Canal +, à François Hollande de se représenter en 2017.


Le Premier Ministre, Manuel Valls, par médias interposés a répliqué en prônant un changement de nom du PS, poussant même explicitement l’idée dune ouverture au centre.


Claude Bartolone, Président PS de l’ Assemblée Nationale, a jugé que les propos du Premier ministre étaient une « faute« . « Les socialistes doivent rester unis» a exhorté Jean-Christophe Cambadélis premier secrétaire du PS.


Christophe Perny, Président socialiste du conseil général du Jura appelle à la «résistance» face au premier ministre : «Les hommes et les femmes de gauche, les socialistes en particulier, ont un devoir de désobéissance face à ce désastre politique conduit par le Premier ministre», «Manuel Valls doit partir pour la gauche, pour la France» ajoute-t-il.


Le Parti Socialiste a commencé l’examen d’une date pour son congrès qui devrait se situer entre juin 2015 et le début de 2016.

 

source: POI

Commenter cet article