Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

En Grande - Bretagne, de quel côté allait se ranger le libéral-démocrate Clegg ? Battus, les travaillistes ne détiennent plus la majorité, mais les conservateurs ne pouvaient pas diriger le pays à eux seuls.

Après avoir hésité, les libéraux-démocrates ont finalement choisi l’alliance avec les conservateurs.

Travaillistes ou conservateurs, la différence est inexistante. Le parti travailliste était au pouvoir depuis 13 ans, 13 ans au service du capitalisme. Le résultat c’est un chômage record qui dépasse les  10%, un recul énorme de l’industrie et de toute l’économie. Et dire que les syndicats britanniques les Trade – Unions, ont participé au financement de la campagne travailliste !

Le nouveau gouvernement va présenter son budget. Rien de nouveau par rapport à l’ancien. D’ores et déjà des coupes de 7 milliards d’euros ont été décidées dans les services publics (ça ne vous rappelle rien ?), la TVA va passer de 18,5 à 20%, la retraite portée à 67 ans. Leur tâche « la plus urgente » ont-ils déclaré, sera de « résorber le déficit budgétaire ». On sait qui paiera ! Tout comme en France les revenus financiers et les cadeaux fiscaux ne seront pas touchés.

En Allemagne c’est Angela Merkel et son parti la CDU (chrétiens – démocrates) qui perdent la majorité parlementaire après les élections en Rhénanie du Nord – Wesphalie, cette région de 18 millions d’habitants dont l’économie pèse autant que la Pologne et la République Tchèque réunies.. A. Merkel ira-t-elle vers des élections anticipées ou trouvera-t-elle une majorité plus large grâce à de nouvelles combines politiciennes ? La presse (« Le Figaro » entre autres) a souligné que Barak Obama a téléphoné à la chancelière pour la troisième fois en deux jours afin de réclamer « des mesures énergiques pour redonner confiance aux marchés ».

Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Assurer la domination du capitalisme par tous les moyens. « La part des salaires dans le revenu national aux Etats – Unis et dans d’autres pays développés atteint un niveau extrêmement bas » déclarait Alan GREESPAN, l’ex-président de la Réserve fédérale américaine.

La part des profits capitalistes n’a jamais été aussi élevée et celle des salaires aussi basse.

Redonner confiance aux marchés… Après la Grèce, c’est le tour de la Roumanie où les salaires de la fonction publique vont baisser de 25%, où les retraites sont réduites de 15%, c’est  aussi le tour de l’Espagne, du Portugal, de l’Italie, de la France.

La situation est grave. Ce n’est pas un changement de gouvernement qui l’améliorera. Tous qu’ils soient de droite ou de gauche sont au service du capitalisme. Rejetons les fausses solutions des uns et des autres qui sont une impasse totale. 

En France le 27 mai, les organisations syndicales appellent à une journée de grève et de manifestations dans tout le pays.

Les capitalistes et le gouvernement, tous ceux qui les soutiennent, redoutent l’action nationale puissante de tous les exploités unis dans l’action.

Ensemble développons notre action  plus fort contre le capital sans compromis aucun. C’est uniquement de cette façon  qu’on fera reculer la finance et le gouvernement.

Que le 27 mai soit une étape importante pour développer une action de plus en plus forte.


source : site communistes

 

Commenter cet article