Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par Diablo

D’après une note de la direction des douanes, révélée le 8 septembre 2013 par le journal Le Parisien-Aujourd’hui en France, les saisies d’argent liquide aux frontières ont fait un saut de 518 %  entre le premier trimestre de l’année 2012 et celui de 2013 pour atteindre plus de 103 millions d’euros.

 

 

Il s’agit de grosses sommes, souvent de 100 000 euros et plus, qui proviennent de revenus  non déclarés divers et seulement pour 10 % du trafic des stupéfiants. Une illustration de l’importance de cette évasion fiscale a été fournie par l’arrestation en gare du Nord, le 31 juillet dernier, dans le train Thalis partant pour Bruxelles, d’un ancien ambassadeur français en Irak, Boris Boillon, en possession de 350 000 euros et 40 000 dollars en argent liquide, non déclaré.

 

 

 

Certains analystes rendent responsables de cette augmentation de l’évasion fiscale les fortes ponctions financières imposées par le gouvernement Sarkozy, vers la fin de son mandat, pour 27 milliards et depuis par le gouvernement Hollande pour 30 milliards.

 

 

On sait que l’évasion fiscale totale s’élève à environ 80 milliards d’euros, chaque année, en raison de l’emploi de travailleurs au noir, et grâce à la fraude aux frontières comme aux reversements destinés légalement aux paradis fiscaux. Cette somme de 80 milliards dépasse très largement le déficit public de 68 milliards. Les chiffres officiels de la Direction générale des Finances publiques, nous apprennent qu’en 2012, seulement 18 milliards d’euros de redressements fiscaux ont pu être notifiés.

 

Source: POI

Commenter cet article