Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par DIABLO

Une déclaration du Pôle de Renaissance Communiste en France

LibyeAprès le peuple tunisien, égyptien, d’autres peuples arabes se soulèvent pour réclamer le pain et la liberté.

En Libye les choses prennent un caractère particulièrement dramatique puisque le régime du colonel Kadhafi n’a pas hésité à faire tirer sur les manifestants : on parle de plus de deux cents morts.

Historiquement ces régimes de « démocratie nationale » voulant rompre avec le système féodal et faire émerger une bourgeoisie locale, furent une étape progressiste, profitant de la force propulsive des pays socialistes. Ces régimes dirigés par des militaires souvent issus du peuple portaient en eux une volonté de démocratie et de modernisation de leurs pays rejetant la domination impérialiste. Le caractère révolutionnaire de la bourgeoisie nationale s’exprimait encore et dans certains pays les partis communistes participèrent au gouvernement. Nasser en Égypte avait donné le signal de ce mouvement.

Très vite cependant la contradiction entre la bourgeoisie en développement et les classes populaires exigeant tous leurs droits, s’installa sur le devant de la scène politique de ces pays. Très vite Nasser exerça une violente répression contre les communistes égyptiens arrêtés, torturés, pendus par  centaines. Cela se reproduit dans tous les pays dirigés par les juntes militaires de plus en plus proches des bourgeoisies nationales (Irak, Syrie, Libye....) et cela s’aggrava au fur et à mesure que le caractère progressiste de ces régimes dégénéra au profit de dictatures de classe de plus en plus anti-progressistes et de plus en plus inféodées à l'impérialisme - la fin de l’URSS ayant évidement accéléré le processus.

Les peuples de ces pays ont raison de se révolter pour le progrès social, démocratique et l’indépendance nationale. Les communistes, bien qu’affaiblis par des répressions sauvages, sont au cœur de ces insurrections populaires.

La situation libyenne, est un peu plus particulière ; jusqu'à ces dernières années la Libye « populaire et socialiste » fut un des seuls pays arabes à s'opposer aux impérialistes, et à soutenir les luttes de libération des peuples dans le monde .Le peuple libyen a raison de s'insurger contre la chape de plomb de quarante ans d'autoritarisme et d'autocratie, Mais on doit s'interroger sur l'odeur de pétrole et de revanche que l'on sent dans la situation et sur le rôle de la CIA et du Mossad. Il est indispensable que le peuple de Libye fasse triompher la révolution démocratique en dehors de toute intervention étrangère.

Au-delà de l’expression de notre solidarité internationaliste nous devons aussi mobiliser notre peuple pour  ces mêmes objectifs qui sont tout aussi valables ici que là-bas.

Alors nous dirons à notre tour à l’UE, au capitalisme, à Sarkozy et à leur cortège de misère : « DÉGAGE » !

Le 24 février 2011

 

 

 

Commenter cet article